Angola: João Lourenço est au Ghana pour renforcer la coopération

Accra — Le Président de la République, João Lourenço, est arrivé à Accra ce dimanche, pour une visite d'Etat de deux jours à l'invitation de son homologue du Ghana, Nana Akufo Addo.

En provenance de la République de Guinée, le Chef de l'État angolais a été reçu à l'aéroport international de Kotoka, à Accra, par le ministre de la Défense du Ghana, Dominic Nitwul.

L'homme d'État angolais, qui est accompagné d'une délégation de haut niveau, aura, à partir de ce lundi, un ordre du jour officiel qui comprend, entre autres activités, une rencontre privée avec le Président Nana Akufo Addo, avec qui il discutera des questions liées à la coopération bilatérale.

L'Angola et le Ghana, qui partagent une histoire commune dans la lutte pour les indépendances nationales, ont signé les premiers instruments juridiques et de coopération en 1976.

Pour renforcer les échanges et les partenariats stratégiques, les deux gouvernements ont signé, en 2019, en Angola, lors de la visite du Président du Ghana, un mémorandum dans le domaine de l'Éducation, visant à la mobilité des professeurs et chercheurs des établissements d'enseignement supérieur et centres de recherche scientifique.

Ils ont également signé un accord sur le fonctionnement de la Commission de coopération bilatérale, créée à la lumière de l'article 7 de l'Accord général de coopération économique, scientifique, technique et culturelle, dans le but d'établir un cadre permettant sa mise en œuvre.

Les deux pays ont également signé un accord pour supprimer les visas dans les passeports diplomatiques et de service, qui vise à faciliter la mobilité migratoire.

L'intention des autorités est de renforcer l'échange d'informations et l'échange d'expériences, auquel s'ajoute le plan de promotion de la mobilité des enseignants et des chercheurs.

Dans le scénario politique et économique mondial actuel, marqué par la forte contraction des économies due à la pandémie de Covid-19, les deux Etats envisagent une collaboration plus étroite dans les domaines de l'énergie, du pétrole et des hydrocarbures.

Il est prévu qu'au cours de la visite, ils concentrent leur approche sur la recherche agricole sur l'agro-industrie et sur l'échange de connaissances techniques et d'informations sur les bonnes pratiques agricoles.

L'accès aux marchés, la facilitation du commerce, la transformation industrielle, l'échange d'informations commerciales et la participation à diverses foires et expositions sont des questions qui devraient également être discutées.

Le Ghana, l'une des économies les plus diversifiées d'Afrique, exporte au moins 78 produits, dont les principales destinations sont l'Inde, la Chine, la Suisse, l'Afrique du Sud et les Pays-Bas.

Avec ce potentiel, il devient un partenaire important pour soutenir l'Angola dans le processus de diversification économique, d'augmentation des exportations et de réduction des importations, certains des « chevaux de bataille » du gouvernement angolais issus des élections générales de 2017.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X