Congo-Kinshasa: Au cours de leur première session extraordinaire /CENI - Les FLEC appellent les acteurs impliqués dans la désignation des membres à plus de responsabilité

A quelques jours de son lancement officiel, les membres des Forces des Leaders Engagés du Congo, FLEC en sigle, se sont réunis dans une session extraordinaire, le samedi 31 juillet 2021, au Centre Pastoral Liloba, dans la commune de Lemba.

Cette séance de travail, la première depuis l'annonce de cette structure, a été axée sur l'élaboration de la feuille de route et la planification des stratégies et activités à mener en République Démocratique du Congo.

Après les exposés d'orientation stratégiques des différents thèmes sur l'avenir de son engagement, les FLEC se sont dotées d'un Agenda 2023 centré entre autres sur l'identification des leaders sur l'ensemble du pays, la formation de ces derniers sur les valeurs civiques et morales, les outils de la gouvernance interne, la mobilisation sociale et l'implantation de ses organes à la base, a fait savoir Me Blaise Kalala, porte-parole de cette structure, lors de la lecture du rapport final.

De suite de ce partage, les FLEC, très engagées à organiser leur sortie officielle d'ici le mois de décembre 2021 pour être plus proche des communautés en détresse de toute sorte afin de répondre tant soit peu à la situation socio-économique et politique que traverse la République Démocratique du Congo, malgré la pandémie de Covid-19.

En outre, les FLEC sont très inquiètes concernant les différents messages d'appel à la haine tribale qui circulent dans les réseaux sociaux et les médias classiques. Elles appellent à plus de retenue, tous les acteurs sociaux et politiques du pays et à cultiver une cohabitation pacifique, malgré leurs divergences d'opinion.

C'est vers la fin de la déclaration que Me Blaise Kalala a fait savoir que les FLEC suivent avec attention le déroulement de la situation sociopolitique du pays, particulièrement en ce qui concerne la désignation des animateurs de la CENI, et a, à ce sujet, attiré l'attention soutenue des acteurs tant sociaux que politiques impliqués dans la désignation des membres de la CENI à plus de responsabilité et de tenir compte de la crédibilité du processus électoral et de l'intégrité des candidats à designer pour les élections voulues, démocratiques, libres, transparentes, apaisées et inclusives à l'horizon 2023.

Il faut rappeler que les Forces des Leaders Engagés du Congo restent un mouvement pacifique, non violent, social d'engagement et de promotion de tous les droits civiques et d'encadrement de l'émergence des leaders socio-politiques sans discrimination qui a été initié par son Coordonnateur, Jonas Tshiombela depuis le 19 mars 2021, au Centre Theresanium, dans la commune de Ngaliema.

Une vraie école du renouvellement de la classe politique, du social et de la gouvernance de notre Congo. Avec comme slogan :"FLEC : Sentinelle de la République". Elles ont comme ambitions de s'investir dans la renaissance d'un nouveau Congo, avec des congolais qui veulent du bien pour les congolais. Accompagner toutes les actions aidant le Congo à aller de l'avant. Combattre tous les antivaleurs, le tribalisme, la corruption. Les FLEC auront également comme missions, encourager et accompagner le renouvellement de la gouvernance. Encourager le renouvellement du leadership.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X