Burundi: La situation des droits de l'homme s'est-elle améliorée ?

Le Burundi estime que depuis l'arrivée au pouvoir du président, la situation des droits de l'homme se serait améliorée. Faux, rétorque Pacifique Nininahazwe.

Le 28 juillet dernier, le procureur général de la République du Burundi, Sylvestre Nyandwi, déclarait que depuis l'arrivée au pouvoir, en juin 2020, du président Evariste Ndayishimiye, la situation des droits de l'homme s'est considérablement améliorée.

Selon lui, "il y a un autre phénomène criminel dont il est fait état sur les réseaux sociaux ces derniers jours, à savoir celui des personnes kidnappées par les criminels qui se déguisent en forces de sécurité. Cependant, certaines de ces allégation de personnes disparues sont mensongères."

Sylvestre Nyandwi cite le cas de "Toyo Pascal dont on avait annoncé l'enlèvement mais que l'on a retrouvé dans un cachot de Makamba où il est en garde à vue pour des actes criminels qu'il aurait commis. De même, des personnes partent pour se faire enrôler dans des groupes armés sans en informer leurs familles et celles-ci croient à tort qu'elles ont été enlevées".

Préoccupations

Ces propos sont contredits toutefois par le président du Forum pour la conscience et le développement (FOCODE), Pacifique Nininahazwe. Celui-ci rappelle que les arrestations et disparitions d'opposants persistent et il demande à l'Union européenne de continuer à se préoccuper de la situation des droits de l'homme au Burundi.

Cliquez sur la photo (ci-dessus), pour écouter l'intégralité de l'interview.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X