Ile Maurice: La police enquête sur la chute alléguée d'un garçonnet

Des enflures aux lèvres, une bosse au front, un bandage au poignet gauche et la jambe gauche plâtrée.

C'est dans cet état qu'un garçonnet de 11 ans s'est présenté à un policier dans la soirée du dimanche 1er août à l'hôpital Dr A. G. Jeetoo, Port-Louis. L'enfant aurait fait une chute à son domicile à Tranquebar. C'est ce que sa mère a confié au personnel médical. Toutefois ces blessures n'auraient pas été entraînées par une chute.

C'est vers les 21 heures dans la soirée du dimanche 1er août que ce policier s'est rendu au chevet de ce garçonnet à l'hôpital Dr Jeetoo. Il y était admis en salle durant la journée avec une histoire de chute chez lui. Toutefois, une jambe plâtrée, un bandage au poignet, une bosse au front et des enflures aux lèvres, ce qui n'aurait pas pu être causé par une chute.

La Child Development Unit du ministère de l'Egalité du genre et du bien-être des enfants a été alertée sur ce cas. La police a initié une enquête.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X