Sénégal: Diourbel - La production de plants revue à la hausse

La 39ème édition de la Journée de l'arbre a été célébrée dans la sobriété hier, dimanche 1er août 2021 dans les locaux du Lycée scientifique d'excellence de Diourbel. La 3ème vague du variant Delta est à l'origine de cette manque de mobilisation des populations. Cette année, les prévisions en termes de production de plants ont connu une hausse de 66 % par rapport à la précédente campagne de reboisement.

Le Lycée scientifique d'excellence de Diourbel a abrite hier, dimanche 1er août 2021, la Journée nationale de l'arbre. Elle marque le démarrage de la campagne de reboisement dans la région de Diourbel. Le thème de cette année est « la restauration des terres, source d'emploi et de sécurité alimentaire. L'arbre parrain est le caicedrat (khaya senegalensis) : restaurons les terres dégradées, renforçons leur productivité ». L'objectif de production de plants a été revu à la hausse.

Le lieutenant-colonel Mberry Diaw, l'inspecteur régional des Eaux et forêts explique : «nous avons décidé de produire 502000 plants en pépinière comparé à l'année dernière où on avait produit 300 000 plants soit une augmentation de 66% repartis dans les 3 départements que sont Diourbel, Bambey, Mbacke et la pépinière régionale de Sambe gérée par l'inspection régionale. En termes de plantations linéaires, les prévisions vont à 500 km de plantation linéaire et 1037 hectares de plantations massives ».

L'inspecteur régional des Eaux et forêts de Diourbel a saisi cette occasion pour demander à toutes les forces vives de la région de participer à embellir leur environnement, leur cadre de vie à travers des activités de reboisement».

Et il poursuit : « le choix du Lycée scientifique d'excellence s'explique par les bons résultats obtenus par cet établissement en termes de reboisement et d'embellissement du cadre de vie .C'est une marque de reconnaissance et d'encouragement à persévérer dans cette dynamique ». Abordant le thème de cette journée, le lieutenant-colonel Mberry Diaw soutient qu'il s'agit de mener des activités de reboisement en vue de restaurer les terres dégradées pour participer à la sécurité alimentaire. C'est dire que toutes les activités de reboisement allant de la production à la plantation des arbres peuvent permettre de récupérer les terres dégradées ».

Cette célébration de la Journée de l'arbre coïncide avec la troisième vague de Covid 19. C'est pourquoi le lieutenant-colonel Mberry Diaw a invité les populations à éviter les attroupements qui peuvent être source de contamination. « On peut faire des reboisements sans pour autant faire de grandes mobilisations. C'est pourquoi nous avons limité les invités à un strict minimum », a-t-il conclu.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X