Congo-Brazzaville: Transports terrestres - Des réformes encourageantes engagées dans le secteur

La modernisation des services de délivrance des titres de transport et la digitalisation du contrôle technique des véhicules sont entre autres réformes amorcées à la direction générale des transports terrestres(DGTT). En visite de travail, le 2 août, le ministre de tutelle, Jean Marc Thystère Tchicaya, a fixé un nouveau cap à la DGTT.

L'édifice de la DGTT fait peau neuve grâce à des travaux d'aménagement, s'est réjoui le ministre des Transports, de l'Aviation civile et de la Marine marchande, Jean Marc Thystère Tchikaya, à l'issue de la visite des lieux et la séance de travail avec les cadres de la structure étatique.

Les travaux déjà réalisés traduisent l'engagement de réformer le secteur des transports terrestres empêtré, il y a plusieurs années, dans des trafics illicites des documents administratifs tels que le permis de conduire, la carte crise, les agréments de transport. À cela s'ajoute l'absence d'un cadre règlementaire approprié permettant l'essor de ce secteur à fort impact socioéconomique.

« Nous envisageons à court terme de digitaliser le service de contrôle technique. Cela vise un meilleur suivi électronique et une maîtrise des bases de données des véhicules ayant subi le contrôle technique à travers une plateforme informatique, reliant la DGTT aux centres de contrôle technique », a indiqué le directeur général des transports terrestres, Sadate Girest Bokenga Manzekele.

Il a fait savoir qu'un partenaire privé a été trouvé, la société SIGA-BC, qui s'est engagée à financer le projet de réforme au profit de la DGTT. Ce projet de partenariat public-privé finalisé est actuellement sur la table du ministre de tutelle. La DGTT veut aussi s'attaquer à l'usage abusif des séries d'immatriculations W et WW, dont l'usage est régi par un décret de 2003. Un contrôle sera lancé à cet effet sur la voie publique, avec la participation de la police et la gendarmerie.

Il faut rappeler que la visite de travail du ministre des Transports, ce lundi, à la DGTT s'inscrivait dans un programme destiné à inspecter l'ensemble des administrations sous tutelle, à toucher du doigt les réalités de terrain, à échanger avec les cadres et les partenaires sociaux.

« Mais, il est aussi question de regarder ensemble les défis à relever dans le cadre d'une gouvernance saine et de la transparence, selon les directives du chef de l'État (... ) J'ai enjoint au directeur général des transports terrestres de travailler dans cette dynamique... Je suis au courant de la délivrance des permis de conduire parallèles. Pour cela, des enquêtes de police et au niveau interne sont en cours pour essayer de mettre fin au phénomène », a déclaré Jean Marc Thystère Tchikaya.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X