Nigeria: Les femmes catholiques se mobilisent pour contenir la troisième vague de Covid-19 et promouvoir la vaccination

Abuja — " La crainte de la troisième vague du COVID-19 est le début de la sagesse, le taux d'infection augmente à nouveau. Nous devons faire tout ce qui est nécessaire pour éviter d'être infectés. Nous devons être en contact permanent avec nos dirigeants au niveau des diocèses, des doyennés et des paroisses pour nous assurer qu'ils sensibilisent leurs membres à la troisième vague du virus et à la nécessité de rester en sécurité", a déclaré Mary Ashibi Gonsum, Présidente de la Catholic Women Organization Nigeria (CWON), qui a décidé de mobiliser les dirigeants de son organisation pour aider les autorités à contenir la troisième vague du COVID-19 dans le pays.

Il s'agit d'une aide importante car le CWON est présent dans neuf provinces et cinquante-cinq diocèses au Nigeria.

"Les directives sont simples, nous attendons de nos membres qu'ils continuent à porter des masques, à se laver les mains, à utiliser des désinfectants, à maintenir des distances sociales, non seulement pendant les réunions, mais où qu'ils se trouvent à tout moment. Ils doivent veiller à ce que leurs familles fassent de même", a déclaré Mme Gonsum.

"Les présidents nationaux, provinciaux et diocésains doivent donc se mobiliser pour sensibiliser et convaincre les gens, en particulier dans les paroisses, de maintenir les protocoles Covid-19 et d'autres interventions de santé publique telles que l'éducation sur le risque d'infection, la présentation aux tests si nécessaire et l'acceptation de la vaccination", a-t-elle ajouté.

Faisant référence aux craintes de ceux qui ne veulent pas se faire vacciner et aux questions légitimes sur l'efficacité et la sécurité du vaccin, la présidente du CWON a conseillé aux femmes de se méfier de la désinformation en recherchant plutôt des informations objectives et de se précipiter pour recevoir le vaccin.

Enfin, elle a prié pour le rétablissement des personnes touchées par le virus, ainsi que pour les agents de santé et autres professionnels en première ligne dans la lutte contre le virus. Rappelant aux femmes que Dieu n'abandonne pas ses enfants, Mme Gonsum a déclaré : "Nous croyons que Dieu est notre sauveur et qu'il ne faillit jamais. Je suis convaincu que nous vivrons et verrons la bonté du Seigneur à la fin de cette pandémie.

A ce jour, le Nigeria a enregistré 174 315 cas de COVID-19, selon les statistiques officielles ; 165 005 ont été renvoyés, avec 2 149 décès. Selon le Centre nigérian de contrôle des maladies (NCDC), pas moins de 407 cas ont été enregistrés dimanche 1er août, alors que les médecins ont repris leur grève nationale illimitée. Entre-temps, 4,8 millions de doses de vaccin Moderna données par le gouvernement américain sont en route vers le pays.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X