Afrique Centrale: Une délégation gabonaise à l'atelier de la Comifac

Une délégation gabonaise a pris part à L'atelier sous-régional qui a eu lieu à Brazzaville du 26 au 30 juillet dernier. Atelier présidé la Ministre congolaise en charge de l'Environnement Arlette Soudan-Nonault et dont l'objectif est d'appuyer l'élaboration de la stratégie de la Commission des forêts de l'Afrique centrale (COMIFAC), ses pays membres et ses partenaires en vue de leurs participations aux grands événements internationaux programmés pour l'année 2021.

La délégation gabonaise du Réseau des Communicateurs de l'information environnementale en Afrique centrale( RECEIAC) était dans la ville de Brazzaville au Congo du 26 au 30 juillet 2021 dans le cadre d'un atelier sous-régional.Il s'agit de Fabrice Wada, Charles Stéphane Mavoungou et Léa Bifane Bi Amvane. L'objectif général de cet atelier sous -régional était "d'élaborer la stratégie de communication de la Comifac, de ses pays membres, et partenaires dans le cadre de leur participation aux grands événements internationaux à venir" a fait savoir Fabrice Wada

Dans sa communication, Fabrice Wada a tenu à rappeler à des fins utiles que les écosystèmes du Bassin du Congo constituent le deuxième poumon vers de la planète, après celui de l'Amazonie. Ils sont un capital naturel essentiel pour la vie des générations à venir, grâce aux services et bénéfices qu'ils fournissent. Ces écosystèmes renferment une biodiversité exceptionnelle qui constitue un potentiel inestimable pour le développement socio-économique de l'Afrique centrale

Le Gabon, à l'instar des autres pays membres de la Comifac, poursuivra t-il, a fait de la conservation de la biodiversité, son cheval de bataille. Il s'est engagé dans une politique ambitieuse de protection de l'environnement par la création de 13 parcs nationaux depuis 2002, soit 11%du territoire national et la mise en réserve de plusieurs zones et espaces stratégiques (les réserves, les zones inondables, les forêts à hautes valeurs ajoutées de ,les conservations les aires protégées ).

Il faut aussi souligner que Arlette Soudan-Nonault, Ministre congolais en charge de l'Environnement, du Développement Durable et du Bassin du Congo, Coordinatrice Technique de la Commission Climat pour le Bassin du Congo a félicité la tenue de cette rencontre. Elle n'a pas manqué a encourager tous les participants à s'approprier "les projets du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo et à multiplier les informations sur le Bassin du Congo".

La délégation gabonaise a, lors de son séjour brazzavillois, a tenu à présenter ses civilités à son Excellence René Makongo, Ambassadeur du Gabon près la République du Congo. L'Atelier sous-régional d'accompagnement de la mise en œuvre de la stratégie de communication de la COMIFAC et ses pays membres et partenaires dans le cadre des grands événements internationaux a clos ses portes ce 30 juillet 2021 a pris fin à la satisfaction des uns et des autres.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X