Angola: Le pays et le Ghana définissent des domaines de coopération bilatérale

Accra — L'Angola et le Ghana ont défini, ce lundi, à Accra, les domaines de coopération bilatérale, avec la signature d'un protocole d'intention, dans le cadre de la visite d'Etat du Président de la République, João Lourenço.

Signé par les ministres des Relations extérieures d'Angola, Teté António, et des Affaires étrangères et de l'Intégration régionale du Ghana, Hirley Ayorkor Botchway, en présence des chefs d'État João Lourenço et Nana Akoufo-Addo, le mémorandum définit les lignes de renforcement de la coopération, dans les domaines de l'agriculture, de la défense, de la pêche, de la formation et de l'éducation, des transports et de l'industrie minière.

Le Président João Lourenço a déclaré que les deux pays cherchent à entretenir la flamme de l'amitié qui dure depuis plusieurs années, rappelant qu'ensemble les deux pays s'étaient battus, ensemble ils avaient gagné et ensemble ils construisent une démocratie pour leurs pays.

Il a considéré le mémorandum signé comme un accord, comme le meilleur moyen de renforcer les relations entre les deux pays.

A son tour, le Chef de l'Etat ghanéen, Nana Akoufo-Addo, s'est félicité de la visite de son homologue angolais, et a déclaré qu'il s'agissait d'un moment historique, compte tenu du passé commun.

Nana Akoufo-Addo a réaffirmé la volonté de son gouvernement de renforcer les liens avec l'Angola.

Dans le cadre du mémorandum signé, l'Angola pourra compter sur l'expérience du Ghana dans l'agriculture, en raison de son potentiel dans ce domaine, où la production de cacao se démarque, tandis que les Ghanéens veulent établir du partenariat avec l'Angola dans le domaine de l'industrie pétrolière.

L'Angola et le Ghana, qui partagent une histoire commune depuis la lutte pour l'indépendance nationale, ont signé les premiers instruments juridiques et de coopération en 1976.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X