Congo-Brazzaville: Vie associative - Le CAPV invite les autorités à soutenir la soirée sur la pharmacopée autochtone

Le président du Cercle les actions sociales pour la prise en charge de la personne vulnérable (CAPV), Oraire Mesmin Oba, organise le 9 août au Centre culturel africain une soirée sur la médecine traditionnelle des peuples autochtones. Cette soirée aura lieu dans le cadre de la célébration de la journée internationale des peuples autochtone.

Le CAPV est une association à base communautaire qui travaille pour la promotion et la protection des peuples autochtones dans le domaine de l'éducation, de la santé et du développement. C'est d'ailleurs, en rapport avec le thème de l'année "Expression autochtone au travers de la pharmacopée " que cette soirée est organisée.

Oraire Mesmin Oba a souligné que les peuples autochtones ont des connaissances sur la forêt et dans le domaine de la médecine traditionnelle. C'est pourquoi, à l'occasion de cette journée internationale, l'association voudrait amener une dizaine d'autochtones qui ont le savoir-faire de la médecine traditionnelle à Pointe-Noire pour tenir une soirée culturelle à travers des consultations et des traitements de plusieurs patologies.

Pour ce faire, il a lancé une invite à tous les Ponténégrins ayant des problèmes de santé sexuelle, de prostate, de conception et de poison dans le corps de venir expérimenter la pharmacopée autochtone. « Comme indique le thème, les autochtones viendront s'exprimer à travers la médecine traditionnelle, c'est-à-dire faire les consultations et les traitements curatifs et préventifs de plusieurs maladies telles que la faiblesse sexuelle, la prostate, la stérilité, l'anti-poison ainsi que la voyance», a fait savoir Oraire Mesmin Oba.

Cependant, dans le souci de réussir l'organisation de cette soirée, le président du CAPV appelle les autorités publiques , les organisations internationales et toutes personnes de bonne fois de leur apporter un soutien, moral, financier et matériel pour facilter le déplacement des autochtones de la Lekoumou et du grand Kouilou à Pointe-Noire. L'orateur a remercié le conseiller culturel de la mairie centrale qui leur a octroyé la salle du Cercle africain pour la tenue de cet évenement dans l'arrondissement 1 Lumumba. Cette soirée, a-t-il poursuivi, est ouverte au public. "Le 9 août nous serons au cercle africain pour les séances de démonstrations. Les autochtones pourront ensuite séjourner quelques jours de plus pour finaliser le traitement de ceux qui ont de différentes pathologies", a-t-il signifié.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X