Tunisie: Les citoyens s'organisent pour pallier le manque de moyens face au Covid-19

La Tunisie a passé le seuil des 20 000 décès du Covid-19. Si la lutte contre le virus est l'une des priorités avancées par les autorités, sur le terrain les moyens restent insuffisants. Face à la détresse de nombreux Tunisiens, des initiatives voient le jour, comme dans le quartier d'Ezzahra où la municipalité aidée de donateurs a converti la salle de basket en hôpital de campagne pour les malades.

Les paniers de basket ne sont plus que décoratifs. Ce sont désormais 20 lits d'hôpitaux équipés d'extracteurs d'oxygène qui occupent le parquet de la salle. « On n'a pas pu rester les mains dans les poches et on a lancé une initiative avec le conseil municipal et tous les membres pour aider les concitoyens, explique Nejah Abdjalil, conseiller municipal. Tout se fait grâce aux citoyens d'Ezzahra qui ont aidé à créer ce centre avec les moyens du bord pour gagner cette guerre contre le Covid ». Un moyen de désengorger les hôpitaux ou d'aider à faire patienter les malades qui ne trouvent pas de place.

Tout est strictement organisé, désinfecté. Et tout le monde est bénévole comme Mennek, une infirmière : « C'est une action humanitaire, donc il faut aider les gens pour les guérir. C'est notre vie en fait. C'est très important pour moi ».

Amira est venue rendre visite à sa sœur. Cette initiative lui a sans doute sauvé la vie : « Elle est malade, elle est atteinte à 50% au niveau des poumons. Donc elle avait besoin d'oxygène et vraiment on a trouvé ici le secours. C'était la panique, on essayait de trouver un hôpital où on pouvait avoir de l'oxygène. Ce n'était pas évident de trouver une solution aussi rapidement que ça. C'était un soulagement ».

La Tunisie espère avoir atteint son pic dans cette nouvelle vague de l'épidémie. Il reste l'un des pays les plus endeuillés du continent.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X