Congo-Brazzaville: Insertion sociale - Des jeunes formés à la télécommunication

La formation sur la bureautique et la télécommunication axée sur la connexion des ordinateurs et le câblage informatique a été lancée officiellement le 2 août, à Brazzaville, par les jeunes diplômés sans emploi regroupés au sein d'une structure dénommée « Glaymann Immobilier ».

Les apprenants seront formés pendant trois mois pour ceux qui opteront pour la bureautique et pendant six mois pour ceux de la télécommunication, explique le manager de la structure, Ulrich Fabrice Malolo.

L'inscription est gratuite pour toutes formations confondues. Toutefois, les frais mensuels s'élèvent respectivement à 5000 francs CFA pour les apprenants en bureautique et à 10.000 pour ceux en télécommunication.

La formation concerne les étudiants, jeunes désœuvrés et toutes personnes exprimant le désir d'apprendre.

L'objectif est de former la couche juvénile afin de la sortir de l'oisiveté et de l'inciter à abandonner les actes de vandalisme reproché par les aînés. Elle vise également à donner des connaissances en vue d'une qualification professionnelle.

Par ailleurs, Ulrich Fabrice Malolo a annoncé une formation gratuite pour les jeunes ayant le niveau 3e après une enquête de la structure auprès des familles démunies dans les prochains jours.

« La formation sera sanctionnée par un certificat de fin d'apprentissage. L'ouverture des agences des villes de Pointe-Noire, Nkayi, Dolisie et bien d'autres localités permettra de faire le suivi des apprenants qui pourront bénéficier d'un recrutement dans ces agences », a-t-il indiqué.

Le manager de Glaymann Immobilier poursuit à cette même occasion que sa structure évolue également dans le domaine du tourisme, de l'immobilier et de l'agence de voyages.

L'ambition d'exercer dans ces domaines consiste en la vente de billets, à faire la promotion du tourisme au Congo et de la location des espaces. A cet effet, un accord de partenariat a été signé avec plusieurs agences de voyage aérien ainsi qu'avec d'autres pays d'Europe pour faciliter les procédures d'accompagnement pour Campus France aux jeunes étudiants souhaitant aller poursuivre leurs études à l'étranger.

Il a exhorté les jeunes à travailler en collectivité pour le développement du pays car ils représentent plus de 70 % de la population congolaise.

Odimiss Rossley Bokoko, étudiante en 3e année à la Faculté de droit à l'Université Marien-Ngouabi a témoigné qu'elle est heureuse d'entamer la formation qui lui permettra de maîtriser le logiciel Excel utile pour ses études.

Armand Sténord Ngatsé, étudiant à la Faculté des Sciences économiques en Licence 1, renchérit que la formation en télécommunication lui permettra d'avoir une qualification.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X