Ile Maurice: La SIT Land Holdings engrange 26,1 % de revenus en plus

Cette performance inédite de la filiale du Sugar Investment Trust ne doit cependant pas cacher ses pertes. Ses coûts d'opération de vente de ses terres, au vu du rapport soumis à la SEM, indiquent qu'elle broie du rouge.

C'est la première fois depuis 2018 que la Sugar Investment Trust Land Holdings Ltd (SITLH) affiche une hausse de revenus conséquente. Pour les neuf mois se terminant au 31 mars 2021 comparés à la même période en 2020, ses revenus qui étaient de Rs 32,3 millions (M) sont passés à Rs 40,7 M, soit une hausse de Rs 8,4 M (26,1%). C'est ce qui ressort du dernier rapport financier intérimaire et non-audité soumis à la Stock Exchange of Mauritius (SEM), le 15 juillet conformément aux obligations de la cotation de ses valeurs sur la plateforme du marché secondaire de la Bourse de Maurice.

La SITLH est une filiale du Sugar Investment Trust (SIT) créée en 2001 pour s'engager principalement dans la culture de canne à sucre et la diversification agricole ainsi que l'acquisition et la vente de terres. Ses revenus ont évolué depuis 2018 mais le dernier résultat vient comme un bol d'air frais. Toutefois, si l'on examine de près ses comptes pour les quatre années jusqu'au 31 mars 2021, on se rend compte en parcourant son bilan financier que plusieurs items ont été jusqu'ici dans le rouge. (Voir Tableau 1).

Le compte final pour l'exercice 2020 n'est pas encore publié. Cette tendance à une baisse de performance peut être observée notamment au niveau de ses ventes, là où se décident les opportunités de faire des profits ou des pertes ou encore au niveau de la valeur de ses actifs. L'état de situation de la société au niveau des coûts de vente de ses terrains entre 2018 jusqu'au 31 mars 2021 s'établit comme dans le Tableau 2. Cette tendance aux pertes touche les opérations de SITLH, une zone où se dessinent les possibilités de réaliser des profits ou les risques d'enregistrer des pertes. Malheureusement, depuis 2018, elle n'a pu éviter des pertes opérationnelles (Voir tableau 3). Avec un tel parcours, il est presqu'impossible d'éviter le piège des pertes. Les résultats des opérations de SITLH se terminent sur une perte à la fin des quatre périodes indiquées (Voir tableau 4).

La tendance à la baisse est également notée sur la valeur des actifs de SITLH. (Voir l'évolution de ce segment dans le tableau 5). Son dernier rapport annuel date de 2019. Dans le dernier rapport financier, elle possède 1 023 hectares, soit 2 425 arpents de terres situés à Highlands, Britannia et Mon-Trésor, et toujours sous culture de canne à sucre. Elle a orienté ses activités d'abord vers le morcellement de terres agricoles pour les mettre à la disposition de cultivateurs et ensuite vers la diversification agricole. Jusqu'ici une douzaine de projets de lotissements ont été réalisés à travers l'île, dont ceux de Bois-Chéri de 951 arpents avec 652 lots ; Deux-Bras 1, de 731 arpents avec 578 lots ; et Beau-Climat de 444 arpents en 352 parcelles.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X