Afrique de l'Ouest: Dynamique des réformes au sein de la Cédéao

2 Août 2021

La réunion ad-hoc du Comité de l'Administration et des Finances (CAF) de la Cédéao sur l'établissement des rapports et des budgets des programmes et projets communautaires s'est ouverte lundi à Lomé.

C'est Kossi Tofio, le directeur de cabinet du ministre de l'Economie et des Finances, qui préside les travaux.

'Cette rencontre s'inscrit dans la dynamique des réformes en cours au sein de notre Communauté', a-t-il déclaré.

Le Comité ad-hoc est chargé d'améliorer la collecte des données et les rapports sur les indicateurs de performance.

Les faibles taux physique et financier d'exécution des plans d'action de la Commission de la Cédéao, des autres institutions et Agences ainsi que l'impact de leurs programmes sur les citoyens de la région font l'objet d'une attention particulière des Etats membres, dont la demande constante est l'augmentation de cet impact.

La réponse à cette requête des Etats implique une meilleure intégration de la planification, de la budgétisation, du suivi et de la documentation des résultats.

Sous l'impulsion de Faure Gnassingbé, le Togo s'est résolument engagé dans les réformes courageuses qui visent à améliorer le quotidien des populations.

A travers le Plan National de Développement (2018-2022) et la feuille de route gouvernementale (2021-2025), une panoplie d'actions sont en cours d'exécution avec un système de suivi-évaluation bien huilé et un cadre de redevabilité efficace, a rappelé M. Tofio qui représentait le ministre de l'Economie et des Finances.

La réunion est prévue pour durer 10 jours.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X