Sénégal: « Pass sanitaire » en entreprise - La position du ministre du Travail Samba Sy

2 Août 2021

Les employeurs qui exigeaient de leurs employés qu'ils se fassent vacciner sous peine de sanction de diverses formes ont été rappelés à l'ordre par le ministre du Travail. A travers une note d'information signée ce lundi 2 août, Samba Sy désavoue la partie du patronat qui veut faire de la vaccination une obligation chez les travailleurs.

« Etant donné qu'à l'état actuel de notre législation, aucune disposition ne rend obligatoire la vaccination, ces procédés, discriminatoires et attentatoires aux droits des travailleurs, sont dépourvus de fondement juridique », affirme le ministre du Travail.

En d'autres termes, ajoute Samba Sy, le pouvoir d'organisation du travail et l'obligation de préserver la santé et la sécurité de l'ensemble du personnel d'une entreprise, « ne sauraient conférer à l'employeur la possibilité de refuser l'accès à l'entreprise à un travailleur au motif qu'il ne s'est pas fait vacciner ».

Le ministre invite ainsi le patronat à privilégier la sensibilisation et le dialogue en s'appuyant sur les collèges de délégués, mais aussi en utilisant les instruments (guides) mis à sa disposition par le ministère pour faire face à la pandémie.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X