Sénégal: Traçage de l'origine du Covid-19 - Et si on priorisait la recherche de solutions plutôt que de la source

2 Août 2021

Les Usa viennent de soutenir un plan pour la deuxième phase du traçage sur l'origine du Covid-19. Cette démarche vient à nouveau susciter les débats sur l'origine de la pandémie qu'ils imputent à une fuite de laboratoire en Chine (Wuhan). Pourtant une enquête conjointe OMS-Chine a grandement écarté cette hypothèse. Devant cet état de fait, l'on pourrait s'intéresser aux réelles motivations des Usa qui cherchent toujours à imputer l'origine du virus à une œuvre humaine, celle chinoise. L'urgence ne demeure -t-elle dans le combat, la promotion des gestes barrières et la solidarité internationale pour venir à bout de cette pandémie !

Nous ne pouvons douter de la bonne foi de la Chine car elle a certes permis une visite sur son territoire, d'experts internationaux de l'Oms dans. Le cadre de la recherche visant à identifier l'origine du virus. Mais les enjeux géopolitiques et géostratégiques semblent bien se mêler de cette question pandémique. Notamment entre les deux premières puissances mondiales : les Usa et la Chine. Stratégie de discrédit ou d'isolement de la Chine de la part des Usa? Tout semble aller dans ce sens, d'autant plus que la Chine reste la seule puissance qui s'en est sortie le mieux de cette pandémie et se projette inéluctablement vers le toit du monde. Cela semble être de bonne guerre pour les Usa. Mais, dans cette bataille de positionnement qui ne dit pas son nom, une situation urgente telle la pandémie qui a secoué et continue de bouleverser la vie humaine et l'économie mondiale ne devrait point être prise comme un alibi de guerre concurrentielle. L'éthique voudrait de bien coordonner les efforts et mener une solidarité mondiale agissante contre cette pandémie. Chose que fait d'ailleurs la Chine avec ses appuis tous-azimuts en intrants médicaux, vaccins et matériels sanitaires divers à l'endroit du monde, plus particulièrement à l'endroit des pays en développement, de la force Covax et de l'Union africaine...

D'autant plus que les experts internationaux de l'Organisation mondiale de la santé, en collaboration avec la Chine, ont pu effectuer une visite en Chine, à Wuhan et ont exclu grandement la thèse soutenue par les Usa et qui indique que le virus proviendrait d'une fuite de laboratoire. Ils ont ainsi jugé « extrêmement improbable » que le virus provienne d'un laboratoire, privilégiant plutôt la piste d'une contamination naturelle par des animaux.

Mais l'administration Trump est allée jusqu'à considérer le coronavirus comme étant le "virus chinois" au moment où le monde aurait pu se rapprocher de la Chine pour lutter rapidement et au tout début contre la pandémie plutôt que de procéder aux rapatriements de leurs ressortissants à partir de la Chine, aux critiques acerbes contre le pays... Pratiques qui ont à coup sûr contribué à la propagation du virus dans le reste du monde.

Et la Chine qui évoque une politisation du traçage du virus, pointe elle aussi du doigt, le laboratoire américain Fort Detrick comme pouvant être à l'origine du Covid-19. Dénonçant ainsi un manque de transparence de la part des Etats-Unis.

Ces différentes positions n'arrangent en rien la lutte contre la pandémie.

Les deux puissances ont hautement intérêt à œuvrer à collaborer ensemble aussi bien sûr cette question que sur toutes les autres qui concernent l'avenir du monde. I' y a bien là une impérieuse nécessité de s'attaquer aux solutions plutôt qu'à l'origine du virus. Pour ne pas dire, que de tenter de trouver un bouc émissaire à cette pandémie ! L'avenir de nos populations, de l'économie mondiale mérite bien que l'on. Change de fusil d'épaule, en. S'orientant plutôt vers les solutions de sortie de pandémie et de ce qui va suivre. Car l'après pandémie risque d'être elle aussi une belle difficile équation à résoudre !

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X