Cote d'Ivoire: Show-Biz - L'artiste camerounais Tenor arrêté et déféré

L'artiste camerounais Tenor a été arrêté le 30 juillet 2021, par les forces de l'ordre, rapportent des médias locaux.

Le chanteur a été présenté au juge du tribunal de première instance de Douala-Bonanjo, un quartier administratif et résidentiel de la commune de Douala et déféré à la prison centrale de New-Bell.

Selon ces médias dont cameroun web, Tenor a avoué dans le procès-verbal qu'il était au volant de la voiture et qu'il avait consommé l'alcool.

Son arrestation est intervenue pendant que les cérémonies d'inhumation de la jeune étudiante Erika Mouliom qui a trouvé la mort dans l'accident au petit matin du 15 juillet 2021, se déroulaient.

Revenons sur les circonstances de l'accident

Le matin du 15 juillet, alors que Tenor revenait d'un concert organisé par l'Institut français du Cameroun, il a été victime d'un tragique accident de la circulation au carrefour Bessengue à Douala, peu avant 5h du matin, précise la presse camerounaise. A l'en croire, « la voiture qui roulait à tombeau ouvert, a pris feu après des tonneaux. »

A l'issue du tragique accident, le premier bilan faisait état du décès de la jeune fille de 22 ans et de trois blessés, dont Tenor.

Selon les premiers témoignages, le chauffeur de l'artiste aurait perdu le contrôle alors qu'il roulait à vive allure. Une version corroborée par le manager de l'artiste qui dans un communiqué révèlera que « le chauffeur du véhicule aurait pris la fuite ».

Face à cette version qui semblait improbable, des langues se délient et un témoin a affirmé sur une chaîne de télévision camerounaise que c'est Tenor qui conduisait sa voiture.

Et une autre version confirme que l'auteur du tube « Do le dab » a été extirpé du siège conducteur par des secouristes de circonstances, arrivés quelques instants après sur le lieu de l'accident.

Dans les faits

Le site d'information « Cameroun web » fait savoir que c'est après son concert à l'Institut français que Ténor est allé participer à une soirée bien arrosée. Une soirée au cours de laquelle l'alcool a coulé à flot jusqu'à l'aube. C'est donc en état d'ébriété que le chanteur prendra le volant de sa voiture, en compagnie de la victime, Erica, ainsi que deux autres passagers.

Roulant à vive allure et en état ébriété, il rate le carrefour Bessengue et heurte un poteau. Face à la violence du choc, la jeune Erica, 22 ans, rendra l'âme.

La colère du père

Jean Georges Moulion, le père d'Erica allant récupérer le corps de sa fille, mettra en garde Tenor. « Cette fois, il s'est attaqué à un lion », a-t-il lancé. « Comme il n'est pas mort, qu'il vienne doucement en pays Bamoun doter ma fille », avait-il ajouté en colère.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X