Bénin: Célébration de l'indépendance dans la sobriété dans « une nation qui s'impose la discipline et qui progresse »

Le Bénin a célébré ce dimanche 1er août 2021, la 61ème édition de sa fête nationale dans la sobriété en raison de la situation sanitaire liée au Covid-19.

Deux temps forts ont marqué cette commémoration. Il s'agit de la cérémonie du dépôt de gerbe par le Président de la République, Patrice Talon, à l'historique place du monument aux morts de Xwlacodji et de la revue des troupes au Palais de la Marina, la présidence béninoise à Cotonou.

Au monument aux morts, dans le 5ème arrondissement de Cotonou, le Président Patrice Talon a procédé au dépôt de gerbe de fleurs. Après cette étape, le cap a été mis sur le Palais de la Marina où s'est effectuée une revue des troupes symbolique.

Le Chef suprême des Armées, Patrice Talon, a reçu les honneurs militaires d'un peloton de l'Armée de l'air, de la Marine nationale, de la Police républicaine et de la Garde nationale. Le Chef de l'Etat a ensuite procédé à l'exercice du salut du drapeau national.

Plusieurs autorités, les présidents des institutions, les membres du gouvernement ont pris part à cette cérémonie qui s'est déroulée dans le respect des gestes barrières.

La veille, à 20h, dans un court message, il s'est adressé à la nation.

Une nation qui s'impose la discipline et qui progresse

A cette occasion, il a indiqué que son pays se positionne désormais comme une « nation qui s'impose de la discipline et qui progresse. Une nation qui prend de plus en plus sa place sur la scène internationale, qui peut parler d'une voix forte, sans complexe mais sans prétention aucune ».

Pour le Président Talon, les Béninois ont enfin compris qu'il ne faut pas se contenter d'être seulement politiquement indépendant. Mais qu'il faut surtout « travailler, encore et encore, pour se développer, s'émanciper pour ne pas dépendre de la charité des autres afin d'être véritablement indépendant ».

Bâtir une nation moderne qui offre les mêmes chances de réussite à tous

M. Patrice Talon a aussi expliqué que fort du potentiel du pays, « de notre nouvel état d'esprit et des succès que nous réalisons désormais, le temps que nous mettrons pour franchir les paliers restants sera beaucoup moins long que le temps perdu ».

Pour lui, bâtir une nation moderne qui offre les mêmes chances de réussite à tous, passe aussi par des actions volontaristes en faveur de certaines couches de la société. « A cet égard, mon gouvernement a montré sa détermination à lutter contre toutes les formes de discriminations et de violences faites aux femmes et aux filles », a expliqué le premier magistrat du pays.

Favoriser l'émancipation de la femme béninoise

Le Président Patrice Talon a évoqué l'importance de la mise en place de l'Institut national de la femme, nouvelle formule.

Notons que lors du Conseil des ministres du mercredi 21 juillet 2021, le gouvernement du Bénin a affiché sa volonté pour la promotion de la femme et la lutte contre toutes les formes de violences sexistes.

Ainsi, l'Institut national de la femme, dans sa nouvelle configuration, sera un organisme public doté de la personnalité juridique, de l'autonomie financière et de prérogatives importantes pour mener des actions plus déterminantes en faveur de la femme.

De notre Envoyé spécial à Cotonou au Bénin

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X