Madagascar: Projet Swiofish 2 - Les conditions de vie des pêcheurs à améliorer

L'atelier sur Swiofish 2 qui s'était déroulé au Baobab Tree pendant cinq jours à Mahajanga a permis de valider les activités prévues durant le PTA du nouveau Coordonnateur national. La formation s'était achevée vendredi dernier après cinq jours de réunion. Le Ministère l'Agriculture, de l'élevage et de la pêche appuyé par le Projet Swiofish 2 ou Deuxième Projet de Gouvernance des Pêcheries et croissance partagée du Sud-ouest de l'Océan Indien se focalise sur l'amélioration de la Gouvernance des pêcheries prioritaires et l'accroissement des bénéfices extraits des pêcheries marines et durables.

Le MAEP et le Projet travaillent de concert pour la valorisation des produits de pêche, la diversification de moyens de subsistance des pêcheurs qui visent essentiellement à soutenir l'émergence durable du pays et son autosuffisance alimentaire dans le Velirano.

« Dans le cadre de la réalisation du PEM, plusieurs activités sont en vue dont la mise en place de vingt villages modernes et pêcheurs, la distribution de trenteet un mille sept cents kits de sécurité en mer jusqu'à la fin du projet en 2023. La valorisation et la commercialisation des produits de pêche (des domaines clés du projet) et le transfert financier conditionnel figurent aussi parmi les grands défis du projet », a déclaré le Coordonnateur national, Mahery Randrianarison, la semaine dernière.

Parmi les activités du secteur clé pêche, la réalisation du Plan d'aménagement de Pêcheries dans les régions Androy et Atsimo Atsinanana sont en cours d'élaboration. Cette mise en élaboration est prévue l'année prochaine.

Cette année, dix sur les trente-quatre infrastructures communautaires prévues dans le projet seront construites et trente-et-un bâtiments administratifs répartis dans le pays.

Trois mille neuf cent soixante kits de sécurité ont été distribués au niveau des villages les plus affectés par les accidents en mer. Pour cette année 2021, dans le cadre de l'appui à la mise à la disposition des équipements de base en matière de sécurité, onze mille sept cents pêcheurs seront ciblés et vingt mille autres bénéficiaires en 2022. Dans le domine de renforcement des capacités, Swiofish 2 prévoit de former cette année mille cinq cents pêcheurs sur la commercialisation, les techniques de pêche améliorée ou encore les techniques de production appropriées.

Rappelons que le projet travaille dans trois zones ultra prioritaires (ZUP) à savoir La baie d'Ambaro, de Tsimipaika, d'Ampasindava et l'archipel de Nosy Be (Batan), Région Diana, la Baie d'Antongil (BA), Région Analanjirofo, Melaky En outre, Swiofish 2 soutient deux zones prioritaires (ZP), dans la Région Atsimo Atsinanana pour la mise en place d'un plan d'aménagement et de la déconcentration et dans la Région Androy, pour la valorisation des ressources halieutiques dans une optique de sécurité alimentaire.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X