Madagascar: Disparition - Aloma, la voix de « Eto ambaravarankely » s'est éteinte

Une chanson qui nous a envoûtés de sa douce poésie, berçant notre jeunesse de ce romantisme qu'elle retranscrivait, « Eto am-baravarankely » reste jusqu'à aujourd'hui l'une des ballades incontournables du paysage musical malagasy. Cette chanson restera ainsi dans les mémoires comme celle qui nous a fait miroiter un amour passionnant, mais malheureusement impossible.

À l'image même de celle qui l'interprète, Hanitra Luce Michelle Ratsimbazafy dite Aloma, la chanson a ainsi marqué les esprits. Triste nouvelle que voici cependant, car Aloma s'est éteinte hier soir après avoir vaillamment lutté contre un cancer. Fille cadette de l'intemporel Henri Ratsimbazafy, Aloma compte parmi les figures de proue d'une génération de chanteurs et chanteuses d'époque.

À l'instar de son illustre paternel, elle s'est forgée une belle carrière dans le milieu, qui fut particulièrement riche en collaborations. On reconnaît ainsi à Aloma sa collaboration avec Bekoto, avec qui elle a chanté sur le mythique titre « Efa ela », mais également la chanson « Ity hirako ity » de Thierra Bruno qu'elle a également sublimé de sa voix.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X