Madagascar: Evasion à Betroka - Deux agents pénitentiaires suspendus de leurs fonctions

Après avoir été suspendus de leurs fonctions, deux agents pénitentiaires de Betroka sont surveillés de près par le ministère de la Justice.

Les deux sont soupçonnés d'avoir contribué, au mois de juillet dernier, à l'évasion des prisonniers condamnés à perpétuité pour le meurtre du député d'Amboasary Atsimo en 2013. Selon l'information reçue auprès d'une source proche du dossier, les détenus ont obtenu une autorisation pour effectuer la main-d'œuvre pénale et se sont échappés. Ils restent introuvables jusqu'à l'heure actuelle.

Aussitôt avisées, les forces de l'ordre à Betroka se sont lancées à la recherche de ces prisonniers. Les autorités compétentes ainsi que la famille du député demandent l'application de la loi pour les personnes impliquées dans cette évasion. Une autorisation de poursuite devrait être lancée à l'encontre des pénitenciers pour les mettre en cause. Face aux accusations portées contre ces agents pénitentiaires, le syndicat du personnel de l'administration pénitentiaire malgache n'a pas encore réagi.

L'enquête continue pour déterminer s'il y a l'implication d'autres personnes dans cette affaire. À savoir que l'administration pénitentiaire a son importance majeure dans la sécurité publique. Elle est, avec la police et la gendarmerie, la troisième force de sécurité publique. Elle participe au maintien de la sécurité publique tout en œuvrant pour la réinsertion sociale des personnes condamnées.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X