Madagascar: Une enquête encore loin de son aboutissement

Le soufflet semble être retombé après le point de presse de la procureure de la Cour d'appel, avant-hier.

Même si aucun détail n'a été livré, on sait maintenant à quoi s'en tenir. On peut dire qu'une partie du voile a été levée. Il faut maintenant prendre son mal en patience et espérer qu'on connaîtra le fin mot de cette affaire. L'enquête continue. La demande expresse de la procureure aux journalistes est claire : respecter la présomption d'innocence et ne pas épiloguer. L'opinion cependant s'impatiente, mais il faut savoir raison garder et attendre que des charges soient clairement établies.

Cela va peut-être être la première fois qu'une affaire de cette ampleur sera traitée avec toutes les précautions requises et, du moins on l'espère, de manière professionnelle. Des voix autorisées se sont élevées pour que la vérité soit clairement établie et qu'elle soit révélée. Le dossier est complexe, mais l'opinion n'admettra pas de faux fuyants. La procureure a décidé de faire le point à cause des spéculations qui ont été faites. Les informations qu'elle a divulguées ne permettent pas de connaître les détails de ce projet « Apollo 21 », mais ils indiquent que des militaires sont impliqués.

Mais cela ne veut pas dire qu'ils seront inculpés. Tout cela a été dit pour ne pas laisser l'opinion dans l'ignorance. Le terme « cinéma » continue pourtant de circuler avec insistance et il est bon que la procureure fasse régulièrement le point sur cette affaire. Les Malgaches en général s'y intéressent, mais ils sont aussi préoccupés par les difficultés qu'ils rencontrent dans leur vie quotidienne. Ils ont des soucis plus immédiats, notamment l'amélioration de leur niveau de vie qui se dégrade de plus en plus. Le feuilleton de ce projet de coup d'État n'est pas prêt de se terminer, mais l'on attend son épilogue sans impatience.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X