Angola: Le Président João Lourenço poursuit sa visite au Ghana

Accra — Le Président de la République, João Lourenço, effectue mardi sa deuxième et dernière journée de visite d'État au Ghana, avec une intervention au Parlement et une participation au Forum de Business en Angola.

Dans la matinée, le Chef de l'Etat angolais a visité le secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine, lieu qui accueille le forum des affaires, et s'est entretenu avec le secrétaire général de l'organisation.

João Lourenço va participer dans l'après-midi, à une session extraordinaire du Parlement, où il prononcera un discours.

L'homme d'État angolais, qui se trouve à Accra depuis dimanche, dans le cadre d'une tournée qui l'a déjà conduit en Turquie et en République de Guinée, s'est entretenu lundi en privé avec son homologue ghanéen, Nana Akoufo-Addo, et s'est incliné par la suite, devant la tombe du " père de l'indépendance du Ghana", Kwame NKrumah.

Le même lundi, les deux hommes d'État ont organisé une conférence de presse conjointe, après avoir rehaussé de leur présence à la signature du protocole d'intention qui définit les domaines de coopération bilatérale, par les ministres des Relations extérieures de l'Angola et des Affaires étrangères et Intégration Régionale du Ghana.

Lors de la conférence de presse, João Lourenço a déclaré que les deux pays essayaient de maintenir vivante la flamme de l'amitié, qui remonte depuis plusieurs années.

Dans le cadre du Mémorandum d'intentions, l'Angola pourra compter sur l'expérience du Ghana dans l'agriculture et dans la production de cacao, tandis que les Ghanéens voient l'Angola comme une opportunité pour leur industrie pétrolière.

L'Angola et le Ghana, qui partagent une histoire commune dans la lutte pour l'indépendance nationale, ont signé les premiers instruments juridiques et de coopération en 1976.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X