Congo-Kinshasa: Pour l'amour des congolais - La CENCO ne se taira point !

"Des paroisses visitées à Mbuji-Mayi, des objets sacrés volés, des Sanctuaires vandalisés, des tabernacles avec Saint Sacrément, profanés et emportés. Dimanche dernier, le Centre Lindonge ainsi que la Résidence du Cardinal Fridolin Ambongo attaqués par des inciviques mal intentionnés, des propos désobligeants à maintes reprises tenus par Augustin Kabuya, constatés". Les Prélats catholiques notent la confusion dans le choix de l'adversaire à combattre et à vaincre au pays.

" 'Pourquoi s'en prendre à la CENCO quand elle prêche la cohésion nationale ? Pourquoi l'attaquer quand elle défend l'indépendance de la Commission Electorale Nationale Indépendante ?" S'interroge-t-elle. En effet, au cours d'une conférence de presse organisée ce lundi 2 août 2021 au Centre Interdiocésain dans la commune de la Gombe, la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) est revenue sur tous les actes inciviques survenus à Mbuji-Mayi et à Kinshasa et qui expliquent, selon elle, la haine contre l'Eglise Catholique.

A en croire la CENCO, l'intolérance qui s'installe à petit feu actuellement sur l'ensemble du territoire national est en voie de détruire la démocratie et l'Etat de droit en République Démocratique du Congo. D'où, son appel à la responsabilité des dirigeants pour stopper cet élan de violence. De ce qui précède et, conformément à la Doctrine sociale de l'Eglise, la CENCO réitère son engagement à poursuivre l'accompagnement du Peuple congolais dans la consolidation de la démocratie et l'amélioration de ses conditions de vie. "Pour l'amour des congolais la CENCO ne se taira point (Is 62,1.)"

Dans leur déclaration, les Princes de l'Eglise Catholique ont tenu aussi à recadrer certaines langues qui peinent à établir, à un certain niveau du débat démocratique, un parallélisme entre la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) et la personne du Cardinal Fridolin Ambongo dans sa casquette de Prophète, et de surcroit, citoyen congolais. «Notre peine est d'autant plus grande que tous ces actes manifestent une haine contre l'Eglise Catholique. En effet, à notre connaissance, le Cardinal n'a pas pris une position qui n'est pas celle de la CENCO dans le cadre de sa mission prophétique», déplorent les Evêques et Archevêques Membres du comité permanent de cette structure de l'Eglise Catholique en RDC. Au-delà de tout ce qui a été dénoncé, les Prélats invitent les fidèles chrétiens catholiques à rester en bon terme avec tous les compatriotes sans distinction aucune pour préserver la cohésion nationale au pays.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X