Sénégal: Approvisionnement en oxygène - Abdoulaye Diouf Sarr réquisitionne les fournisseurs gaziers

3 Août 2021

Le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a rencontré lundi les 4 principaux fournisseurs gaziers du pays. Il a réquisitionné ces fournisseurs de gaz pour que la production d'oxygène soit désormais sous le contrôle du ministère. Autrement dit, toute la production va revenir au ministère qui aura une main mise sur l'oxygène qui sera produit par ces fournisseurs privés.

Lors de la rencontre d'hier entre Abdoulaye Diouf Sarr et les gaziers du Sénégal, « les discussions ont tourné autour de quatre points : l'approvisionnement, la production, la régulation et le suivi ». A en croire le ministère, « producteurs et fournisseurs d'oxygène, pour la disponibilité au maximum de ce premier intrant, premier médicament dans la prise en charge des cas sérieux, l'Etat a ainsi pris une option sur la production d'oxygène de ces gaziers, un produit qui sera essentiellement réservé au système de santé, au vu de l'évolution de la pandémie ».

Pour sa part, « le ministre de la Santé a, par ailleurs, salué l'attitude citoyenne des gaziers qui ont montré toute leur disponibilité et leur engagement à travailler aux côtés du ministère ». Ces gaziers seront intégrés dans le Comité national de gestion des épidémies (Cnge), qui se réunit toutes les semaines.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X