Cameroun: Inscription sur les listes électorales - Elecam satisfait

Au terme d'une tournée qui l'aura conduit dans les régions du Centre et du Littoral, le directeur général des Elections, Erik Essousse a félicité ses équipes le 29 juillet dernier pour les résultats obtenus.

« Les résultats sont au-delà de 150%. Et donc, au-dessus des missions assignées à nos agents. Nous sommes satisfaits des chiffres obtenus. Ce, en dépit de la pandémie à coronavirus persistante. » Ainsi s'est exprimé le directeur général des Elections (DGE) d'Elections Cameroon (Elecam), le 29 juillet à Yaoundé. Erik Essousse bouclait alors une tournée-bilan au cours de laquelle il a fait le point des opérations des inscriptions sur les listes électorales.

Au cours de ce périple, le DGE a visité les départements de la Lekié (Monatélé et Obala) et du Mfoundi (Yaoundé), situés dans la région du Centre. Quelques jours auparavant, il aura parcouru plusieurs départements de la région du Littoral. Notamment le Wouri, le Moungo et la Sanaga-Maritime.

Erik Essousse a indiqué qu'il était également question, au cours de cette descente, de mobiliser les équipes déployées sur le terrain, de façon à les inciter « à faire davantage pour que le fichier électoral ait un nombre d'inscrits conséquents ». De la sorte, il a assisté à l'inscription d'un électeur-témoin, dans un pool d'enregistrement installé au lieu-dit Terminus Mimboman. Un point d'inscription placé sous le couvert de l'antenne communale de Yaoundé IV.

Au terme de cette opération, le DGE a félicité toutes les équipes d'Elecam déployées sur le terrain pour la qualité du travail abattu. Il a d'ailleurs indiqué devoir multiplier de telles visites dans l'avenir. Car, « elles galvanisent à la fois, nos agents de terrain et nous-mêmes », a-t-il conclu. La campagne d'inscription sur les listes électorales pour l'année 2021 qui consiste en la révision des fichiers s'achève le 31 août prochain. Elle a été lancée, de façon symbolique, le 5 janvier à Garoua, chef-lieu de la région du Nord.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X