Cote d'Ivoire: Modernisation de l'administration - 20700 agents de l'État formés aux outils informatiques

Les équipes de la Société nationale de développement informatique (Sndi) ont déjà sillonné huit régions du pays dans le cadre d'un programme de renforcement des capacités des fonctionnaires et agents de l'État.

« A ce jour, ce sont plus de 20 700 fonctionnaires et agents de l'Etat, qui ont été formés dans divers domaines informatiques par le Centre de formation de la Société nationale de développement informatique (Sndi) depuis l'ouverture de ses portes le 10 Septembre 2012 ».

Ces statistiques ont été rendues publiques par le directeur général de cette structure, Nongolougo Soro. Il s'exprimait le 30 juillet à Ferkessédougou, lors de la cérémonie de clôture du séminaire de la Sndi dans la région du Tchologo. Ce rendez-vous a vu la remise d'attestations aux 170 fonctionnaires et agents de l'administration publique de la Région du Tchologo, issus de 30 structures, qui ont pris part à cette formation.

Cette session de formation s'est effectuée sur une période d'un mois (29 juin au 27 juillet). « Ces cours visent à renforcer les capacités des fonctionnaires et agents de l'État à l'usage adéquat des outils informatiques et aux Tic », a expliqué le directeur général de la Sndi.

Initiation à l'informatique, outils bureautiques (Word, Excel, Power Point) et internet font partie des modules au menu de ce moment d'apprentissage. Il s'agit du huitième (8ème) séminaire de renforcement des capacités en Informatique/TIC du Centre de Formation Sndi à l'intérieur du pays à l'endroit des fonctionnaires et agents de l'administration déconcentrée et décentralisée. Avant la région du Tchologo, les équipes de la Sndi ont, en effet, déjà sillonné sept régions dont le Bélier, le Poro, le Gbêkê, le Haut Sassandra, l'Indénié ou encore le Tonkpi...

Ce séminaire a été placé sous le parrainage de Roger Félix Adom, ministre de l'Economie numérique, des Télécommunications et de l'Innovation (Menuti). Il a été représenté par son conseiller technique Patrick Somet qui a livré les enjeux de ce programme de formation.

« La transformation numérique que nous envisageons à travers cette nouvelle stratégie numérique, vise à accroître la compétitivité des entreprises, améliorer la qualité des services publics et offrir de nouvelles perspectives socioéconomiques à l'ensemble des ivoiriens, tout en assurant leur sécurité individuelle et collective », a-t-il expliqué.

Il a rappelé l'ambition du gouvernement de faire du numérique un moteur de développement économique et social du pays d'ici à 2025. La région du Gontougo (Bondoukou) constituera la prochaine étape de ce programme de formation.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X