Maroc: Le discours royal, un appel à un engagement "responsable" dans le processus de développement du Maroc

Casablanca — Le discours de SM le Roi Mohammed VI à l'occasion du 22ème anniversaire de la fête du Trône constitue un appel à un engagement "responsable" de toutes les parties prenantes de la société dans le processus de développement socio-économique du Maroc, a affirmé Smail Kabbaj, Directeur de l'École Nationale de Commerce et de Gestion à l'Université Hassan II de Casablanca.

"Sa Majesté le Roi Mohammed VI a insisté sur la nécessité d'un engagement responsable de toutes les parties prenantes de notre société dans le processus de développement de notre pays, surtout à la veille des nouvelles élections et dans un contexte marqué par la crise sanitaire", a indiqué M. Kabbaj dans une déclaration à la MAP.

Dans Son discours royal, le Souverain a mis le point sur trois points essentiels pour une relance économique de notre pays, a-t-il dit, notant qu'il s'agit notamment du plan "ambitieux" de la relance économique, destiné à soutenir les petites et moyennes entreprises touchées par la crise, à préserver les emplois et à protéger le pouvoir d'achat des ménages.

Il s'agit également du Fonds Mohammed VI pour l'investissement dont l'objectif est de faire redémarrer les activités productives et d'accompagner et financer les différents projets d'investissement.

Il est question aussi du modèle de développement économique qui s'inscrit dans "une vision prospective du Maroc de demain", a-t-il ajouté. Il constitue, a-t-il poursuivi, l'élément "fédérateur" des autres mesures entreprises depuis le déclenchement de la pandémie.

"Certes la création et le démarrage des travaux de la Commission spéciale sur le modèle de développement sont intervenus avant la pandémie, mais les travaux de cette dernière ont certainement connu un tournant majeur, après l'apparition de ce fléau international et son impact indéniable sur tous les aspects de la vie humaine", a fait observer M.Kabbaj.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X