Maroc: Discours du Trône, une nouvelle invitation à l'Algérie pour ouvrir les frontières (Chercheur)

Rabat — Le discours de SM le Roi Mohammed VI à l'occasion du 22ème anniversaire de la Fête du Trône a renouvelé l'invitation adressée à l'Algérie pour l'ouverture des frontières, a affirmé, mardi, le politologue et chercheur en affaires du Sahara, Ahmed Noureddine.

M. Noureddine qui était l'invité de l'émission matinale de la Radio d'information marocaine "RIM RADIO", a rappelé que le Souverain a affirmé qu'entre deux pays voisins et deux peuples frères, l'état normal des choses est que les frontières soient et demeurent ouvertes.

A cet égard, l'expert a ajouté que le Traité de Marrakech, texte fondateur de l'Union du Maghreb Arabe, stipule la libre circulation des personnes, des services, des marchandises et des capitaux entre ses pays, notant que le discours royal a souligné la nécessité de respecter les engagements internationaux.

Sa Majesté le Roi, a-t-il poursuivi, a toujours œuvré en faveur de la coopération et du dépassement des crises passées étant donné que le Maroc table sur l'avenir commun et le bâtit, notant que le Royaume a toujours été une source de bienveillance pour l'Algérie depuis l'époque coloniale et qu'il n'a jamais nui à ce ce pays maghrébin frère.

Le discours du Trône a confirmé que personne n'était à l'origine de la fermeture et a rappelé à l'Algérie la nécessité de faire montre de responsabilité et de prendre la mesure de la tragédie vécue par certaines familles qui ont des proches dans les deux pays et qui ne peuvent se rencontrer à cause de cette décision.

Le discours de SM le Roi est un appel à l'Algérie, devant les peuples de la région et du monde, pour construire de solides relations fraternelles et dépasser les obstacles empêchant leur renforcement, a estimé l'expert, ajoutant que la sagesse du Royaume réside dans le fait qu'il contemple l'avenir en prenant en considération l'histoire commune entre les deux pays plutôt que de se limiter au moment présent.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X