Madagascar: Période de vacances - Près de quatre mille voyageurs sur la RN7

Les réservations affluent au niveau des gares routières. Les voyageurs sont de plus en plus nombreux en cette période.

La période des vacances est beaucoup plus animée cette année. Les voyageurs affluent au niveau des gares routières. À la gare routière Maki Andohatapenaka les véhicules qui desservent les zones nationales sont nombreux. « Pour la RN7, on enregistre trois mille sept cents voyageurs par jour en période de vacances. Le nombre de passagers a légèrement augmenté cette année », indique un responsable du contrôle départ. Au total, cent cinquante véhicules partent pour les régions par jour, un chiffre qui est en hausse selon le responsable au niveau de cette gare. « Cent vingt à cent cinquante taxi-brousse prennent le départ chaque jour. Dans la majeure partie des cas, les véhicules vont vers la partie Sud-Est et vers Ambositra, Fianarantsoa ou encore Mananjary et Manakara», enchaîne le responsable.

En général, ceux qui partent depuis la capitale vont rentrer le temps des vacances, mais dans la majeure partie des cas, les voyageurs sont des vacanciers. Pour la RN7, les destinations sont Fort-Dauphin, Farafangana, Vaingaindrano, Ambositra, Manakara ou encore Bekily. Les coopératives quant à elles, sont actuellement débordées. Les réservations affluent au niveau des coopératives. «La semaine dernière, nous avons affiché quasiment complet », indique une responsable de coopérative. Pour les voyageurs, prendre des vacances en famille est nécessaire. « On a décidé de partir à Ambositra aujourd'hui », témoigne Lilihanta, une mère de famille rencontrée dans cette gare.

Contrôle

Les gestes barrières sont maintenus. Une opération de désinfection s'effectue auprès des gares routières. « Nous veillons à ce que chaque véhicule qui parte de cette gare respecte et se conforme aux mesures et gestes barrières requis. Il s'agit de l'emplacement de chaque voyageur. Le nombre requis pour chaque banquette est de quatre par banquette pour les véhicules de marque Sprinter et de trois par banquette pour les minibus », explique le responsable du contrôle départ. Chaque voyageur doit compléter le manifold au départ. Toutes les informations seront ensuite informatisées. « Le voyageur doit passer par la caisse pour le paiement des frais de transport. Les informations seront recueillies auprès de chaque coopérative. Les données obtenues permettront d'établir la traçabilité de chaque voyageur et ce, en rapport avec la situation sanitaire», enchaîne-t-il.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X