Madagascar: Décès - Henri Randrianjatovo s'est éteint

C'est un monument du sport dans la Grande île qui s'en est allé. Dans nos récents souvenirs, Henri Randrianjatovo était connu comme étant le ministre de la Jeunesse et des sports de 2004 à 2009. Cependant, avant d'accéder à ce siège au sein du gouvernement, il s'était illustré dans le milieu du sport pendant quatre décennies.

Aussi bien en tant qu'athlète qu'en tant que technicien et même en tant que dirigeant. Il y avait dédié la majeure partie de son existence. « Le sport, c'était sa vie », témoigne Patrick Andriamahenina, dit Coco, un de ses proches. « C'est un battant et un bosseur comme il n'y en a pas deux », poursuit-il pour rendre hommage à ce grand homme.

Un athlète multidisciplinaire. Ainsi pouvait-on le décrire. Henri Randrianjatovo a réalisé ses premiers faits d'armes au lycée Gallieni d'Andohalo, dont il a intégré l'équipe de sport scolaire en 1963.

Deux ans plus tard, il décrochait le titre de champion de Madagascar OSSUM de saut en hauteur. Un exploit pour celui qui mesurait 1m68. Cette même année, il avait rejoint la formation de basketball du Stade Olympique de l'Emyrne. Il en était devenu un joueur emblématique. Ses performances lui avaient valu une convocation en équipe nationale. Il avait joué en sélection en 1971 et 1979, disputant notamment le sommet africain. Son aura était telle qu'il fut nommé capitaine.

Instructeur FIBA

Une fois sa carrière sur le terrain bouclé, il a pris un autre chemin. Directeur technique national au sein de la Fédération de basketball de 1983 à 1987, président de section et de ligue de basketball à Antananarivo, instructeur FIBA après son retour d'Allemagne où il avait suivi une formation d'entraineur de sportifs de haut niveau...

Il avait porté plusieurs casquettes dans les années 90. «C'était l'un des premiers instructeurs FIBA à Madagascar », poursuit Coco. Henri Randrianjatovo s'était alors reconverti en formateur. De sorte à partager ses connaissances et ses riches expériences. Il était basé à l'ENS d'Ampefiloha comme enseignant-chercheur.

Son parcours avait pris une nouvelle tournure dans les années 2000, quand il était devenu membre du Tiako i Madagasikara, le parti de l'ancien président Marc Ravalomanana. Outre son passage au MJS, il avait occupé la fonction de député de Faratsiho à l'époque. Depuis la crise de 2009, il s'était définitivement éclipsé de la scène politique et de la vie publique en général.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X