Madagascar: Education nationale - Cinq cents dossiers d'affectation à traiter

En raison des mesures sanitaires dues à la Covid -19 et du confinement en 2020, la Commission nationale d'affections pour les années, 2020 et 2021, au sein du ministère de l'Éducation nationale (MEN) se réunit depuis lundi à Mahajanga. Cette réunion a été précédée de celles au niveau des circonscriptions scolaires puis au niveau régional.

Pendant trois jours, les vingt deux directeurs régionaux de l'Éducation nationale se penchent sur les dossiers de demandes d'affectation dans leur région respective. La secrétaire générale du MEN, Felamboahangy Ratsimisetra, participe à cette Commission nationale d'affectation qui se tient dans la grande salle du Centre pastoral diocésain Don Bosco à Mangarivotra.

« Les trois jours que nous passons ensemble sont importants. La Commission nationale concerne la vie humaine. Aucun travail ne sera efficace si la gestion des ressources humaines n'est pas bien coordonnée dans les établissements scolaires. La priorité est l'approche-besoin », souligne-telle.

Pour sa part, le directeur des Relations humaines du MEN, Sendradilifera Masimbonjy Elouidoni, a expliqué que « la délocalisation doit apporter des améliorations à l'éducation et non à créer nécessairement des problèmes à l'école. La Commission vise à améliorer la qualité de l'éducation dans les endroits reculés car la qualité de l'enseignement et des enseignants est aussi importante dans les zones rurales qu'en milieu urbain. Les priorités dans les affectations sont accordées aux personnes vulnérables.Dans tous les cas, le besoin en éducation doit primer.

En moyenne, vingt cinq dossiers de demande d'affectation par région sont traités durant la Commission nationale. Ces nouveaux mutés devront rejoindre leur nouveau lieu de travail, avant la prochaine rentrée scolaire.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X