Tunisie: Ça coince pour l'arrivé de Radhi Jaïdi à la tête de l'Esperance de Tunis

L'arrivée de Radhi Jaïdi à Tunis retardée. L'entraîneur tunisien va devoir avoir l'accord de son club, Cercle Bruges, avant de s'engager avec l'Espérance de Tunis.

En quête d'un entraîneur pour succéder à Mouine Chaabani, limogé le mois dernier après ses deux échecs en Ligue des champions, l'Espérance Tunis a renoncé à Nabil Maaloul, avec qui les négociations ont échoué. Désormais, les Sang et Or ont un autre technicien dans le viseur : Radhi Jaïdi !

Attendu ce mardi à Tunis, le départ l'entraîneur tunisien de Cercle Bruges est bloqué par son club qui n'a pas accepté de le céder à l'Espérance sportive de Tunis, selon Mosaïque FM. A en croire le media tunisien, le litige est d'ordre financier et que le club belge a demandé au technicien tunisien de payer le montant total de sa clause de départ. Les négociations se poursuivent pour trouver une solution qui permettra à Radhi Jaïdi de rejoindre officiellement l'Espérance.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X