Togo: Le risque est partout

3 Août 2021

Le Togo va disposer très prochainement d'un plan d'action contre les menaces nucléaires, radiologiques, biologiques et chimiques (CRBN).

Le pays peut compter sur le soutien de l'Union européenne qui a créé des Centres d'excellence pour l'atténuation des risques d'origine chimique, biologique, radiologique et nucléaire (CBRN).

Cette stratégie est mise en œuvre conjointement par l'Institut interrégional de recherche des Nations Unies sur la criminalité et la justice (UNICRI) et la Commission européenne avec pour objectif de limiter les risques chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires qu'ils viennent de la prolifération, du crime organisé, du terrorisme, des pandémies ou des catastrophes industrielles.

Pour Pierre Valabrega, chargé de programmes à la Délégation européenne à Lomé, le plan national qui sera élaboré est une étape cruciale pour l'avancée du Togo et l'amélioration du contexte sécuritaire de tous les citoyens togolais et de la sous-région.

'Cela va contribuer à la mise en place des mesures concrètes pour prévenir tout accident de nature CBRN dans le pays', a-t-il déclaré mardi.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X