Tunisie: L'EST attaque sa deuxième semaine de préparation - Jaïdi - ça se complique !

4 Août 2021

Radhi Jaïdi devait arriver hier, mais ne l'a pas fait à cause de la clause libératoire du contrat qui le lie au club belge Cercles Bruges. La situation se complique pour Radhi Jaïdi et pour l'EST.

L'attente était déjà longue et a irrité les supporters « sang et or ». Attendu depuis une semaine au moins, Radhi Jaïdi devait arriver hier à Tunis pour signer le contrat et entamer officiellement ses fonctions à la tête de l'équipe. Mais il ne l'a pas fait à cause de la clause libératoire du contrat qui le lie au club belge Cercles Bruges. L'employeur belge exige que Jaïdi paye le montant de la clause libératoire incluse dans le contrat pour le libérer. En attendant que la situation se clarifie, c'est Majdi Traoui qui assure l'intérim. Traoui préserve son poste d'entraîneur adjoint. La nouveauté dans le staff technique a touché le poste d'entraîneur des gardiens. Hamdi Kasraoui, qui a remplacé Naceur Chouchane à ce poste, a entamé ses fonctions lundi. Les préparateurs physiques Sabri Bouazizi et Aymen Mathlouthi préservent leurs fonctions. Quant à Kamel Kolsi qui occupait jusque-là le poste de directeur technique des jeunes, il a désormais une nouvelle tâche, celle de directeur sportif, avec pour mission essentielle de chapeauter les recrutements et les départs en prévision de la saison prochaine.

Le temps presse...

Le 15 août est la date limite fixée par la CAF pour que les clubs envoient leurs listes de joueurs en prévision de l'exercice 2021-2022. Le temps presse donc pour la direction de l'EST qui n'a désormais que 11 jours pour faire le tri dans l'effectif et faire les recrutements nécessaires. Outre l'arrivée attendue de Karim Laaribi, on a évoqué ces derniers jours le possible recrutement d'un jeune attaquant ghanéen d'à peine 18 ans, Percious Boah.

Le seul départ annoncé officiellement jusqu'à hier est celui de l'attaquant ghanéen Basit Abdul Khalid. Les deux partis se sont accordées sur une séparation à l'amiable. Certains échos en provenance du Parc B annoncent qu'un autre attaquant, Nassim Ben Khalifa, est également sur le départ et que la direction du club cherche à trouver un terrain d'entente avec lui pour une séparation à l'amiable sachant que le joueur est lié par un contrat à l'EST qui court jusqu'au 30 juin 2022.

Et si Ben Khalifa est sur le départ, ce n'est pas le cas du capitaine Khalil Chammam qui, rappelons-le, a rempilé pour une année, alors que Moez Ben Chérifia et Mohamed Amine Ben Hmida ont prolongé jusqu'au 30 juin 2024.

Bref, le temps presse pour évaluer son effectif et décider qui devra partir et qui a le profil qui correspond à son système de jeu.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X