Ile Maurice: Assassinat de Fakhoo - La motion de remise en liberté de Saif Sadullah débattue

Le 17 août. C'est la date à laquelle la magistrate Veerabadren de la Bail and Remand Court (BRC) prononcera sa décision quant à la motion présentée par les avocats de Saif Sadullah. Ce dernier réclame la libération conditionnelle dans le cadre de son arrestation entourant l'enquête sur la fusillade mortelle de Manan Fakhoo, le 20 janvier à Beau-Bassin.

Appelé à soutenir ses raisons d'objection, l'Assistant Superintendant of Police (ASP) Ghoorah de la Major Crime Investigation Team (MCIT) a fait savoir que l'enquête est toujours en cours et donc, le suspect ne peut être libéré à ce stade. Toutefois, il devait concéder qu'il n'y a aucune preuve concernant l'implication directe Saif Sadullah. Pour rappel, il répond d'une accusation provisoire de «conspiracy».

Après avoir écouté les débats, la magistrate communiquera son 'ruling'. Pour rappel, ils sont dix suspects à être placé en état d'arrestation à la suite de l'assassinat de Manan Fakhoo et la police soupçonne qu'il il avait un plan bien établi.

Le suspect a retenu les services de Me Arshaad Inder et Shahzaad Mungroo.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X