Congo-Kinshasa: Génocide congolais /2 août - Martin Fayulu pour la mise en place d'un Tribunal pénal international

Président national du parti Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECiDé), l'un des membres du présidium de la coalition Lamuka, Martin Fayulu Madidi, accompagné d'Adolphe Muzito, président du parti Nouvel Elan ont pris part ce lundi 2 août 2021, à la messe d'action de grâce, célébrée à la Cathédrale Notre dame du Congo en mémoire des victimes de Génocide commis sur l'ensemble du territoire national.

En effet, lors de son message, le président de l'ECIDé a demandé aux congolais de continuer avec insistance à exiger la justice du Tribunal pénal international pour essuyer nos larmes, pour le progrès social et de prospérité.

"Croire à la force de la justice du Tribunal pénal international pour la République démocratique du Congo, c'est refuser une paix achetée par l'impunité des agresseurs et des génocidaires qui ne serait qu'un pansement posé sur une plaie saignante", a déclaré Martin Fayulu.

En outre, ce dernier est convaincu qu'il ne peut y avoir de véritable paix en République Démocratique du Congo sans la réparation de toutes les injustices, sans le châtiment de tous les crimes, sans la mise de la force internationale au seul service de la justice et du droit.

"Seul la justice de ce nouveau tribunal peut agir sur les racines de cette guerre qui ensanglante la République démocratique du Congo voilà plus de deux décennies", a-t-il souligné.

De son côté, l'officient du jour Abbé Camile a appelé tous les congolais à l'unité et la solidarité, surtout en cette période de la crise sanitaire et politique.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X