Sénégal: Rebondissement judiciaire dans l'affaire LOCAFRIQUE, l'étau se resserre autour du trio mousquetaire Amadou BA - Imencio-Me Mamadou DIOP

L'entreprise LOCAFRIQUE est plongée dans un feuilleton judiciaire sans fin. Un long fleuve douloureusement agité qui oppose le haut etablishment de cette entreprise famille. De rebondissement en rebondissement, on apprend seulement le jeudi 29 juillet, que la première chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Dakar infligeait au DG LOCAFRIQUE Monsieur Khadim BA une peine de deux ans de prison dont trois mois ferme. Coup de théâtre! Dans cette sempiternelle affaire qui oppose le père au fils, beaucoup d'eau continue de couler sous les ponts. Car, un élément nouveau s'engouffre dans le contentieux judiciaire. Des sources judiciaires font état de l'audition de Amadou BA, Imencio Moreno et Me Mamadou DIOP par la Brigade de recherche de la gendarmerie de Dakar. Cette audition fait suite à des délits de faux, usage de faux, tentative d'escroquerie et escroquerie, sur plainte de LOCAFRIQUE.

Depuis hier mardi, Messieurs Amadou BA, Maitre Mamadou DIOP (ex greffier) et ancien DG de la RFM et Imencio Moreno, étaient face à la Brigade de recherche de la gendarmerie de Dakar. À l'issue de cette audition, Imencio Moreno et Me Mamadou DIOP sont placés en garde à vue. Alors que Amadou BA est reconvoqué ce mercredi matin. Selon le dit document lu par Confidentiel Afrique, le trio mousquetaire est reproché par l'auteur de la plainte, de s'être indûment arrogé les fonctions de Président du Conseil d'Administration, de Directeur Général de LOCAFRIQUE et d'Administrateurs , après avoir organisé frauduleusement en dehors du siège social de la société sis aux Almadies, une Assemblée Générale et un Conseil d'Administration à Cambérene ; et d'avoir utilisé par la suite de faux procès-verbaux d'Assemblée Générale et de Conseil d'Administration devant la justice et également auprès des banques et établissements financiers.

Monsieur Amadou BA et ses complices selon la plainte, ont ainsi pu obtenir certaines décisions de justice qui leur a permis d'une part, de modifier le registre de commerce de LOCAFRIQUE et d'autre part, de faire injonction aux banques de leur autoriser le contrôle du fonctionnement des comptes bancaires et déposer leurs signatures pour prendre possession des avoirs de Locafrique estimés au moment des faits en 2020 à 50 milliards de FCFA.

Pour rappel, Khadim BA actuel Directeur Général de la société plaignante LOCAFRIQUE s'est toujours contenté de défendre sa famille, sa mère et sa fratrie contre son père, à l'occasion des nombreuses accusations pénales et diverses plaintes que Monsieur Amadou BA a déposé en justice contre ses propres enfants et son épouse.

Il a ainsi gagné tous ses procès contre Monsieur Amadou BA notamment par les nombreuses décisions de justice pénale notamment les trois ordonnances de non-lieu rendues le 29septembre 2021 par le Doyen des Juges d'Instruction feu Samba SALL, les arrêts des 10 novembre 2021 et 1erdécembre 2021 par la Chambre d'Accusation de la Cour d'Appel de Dakar et enfin, les décisions de la Cour Suprêmedu Sénégal à savoir, l'arrêt du 6 mai 2021 et l'ordonnance du 13 juillet 2021 rejetant définitivement toutes les demandes de Monsieur Amadou BA contre sa femme et ses 4 enfants.

Monsieur Khadim Ba n'a jamais voulu déposer plainte ou poursuivre son père Monsieur Amadou Ba en justice, en dépit des nombreux faux et usage de faux et escroquerie commis par ce dernier et dont il avait connaissance depuis plus d'un an, se contentant juste de défendre sa famille, ses frères et sœurs avec succès.

Pourquoi aujourd'hui, s'est-il laissé convaincre à trainer son père Monsieur Amadou Ba devant la Justice Pénale ?

Sans doute, en raison des excès et exagérations de Monsieur Amadou Ba qui est allé jusqu'à le faire condamner en son absence à 12 Milliards de Francs CFA et à 2 ans de prison avec sursis dont 3 mois ferme.

Après l'appel formé par Monsieur Khadim BA pour faire annuler ce jugement qu'il estime extravagant et injuste parce que rendu sans entendre sa version et en son absence.

La riposte s'annonce manifestement fulgurante pour clore une bonne fois pour toute, cette douloureuse et très agitée affaire familiale.

Il est difficile de ne pas voir dans le dépôt de cette plainte, une forte pression exercée par la gouvernance de LOCAFRIQUE, notamment son Conseil d'Administration sur la personne de son Directeur Général, Monsieur Khadim BA.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X