Ile Maurice: Le ministre Gobin prend note des doléances des planteurs de pommes de terre

communiqué de presse

L'Attorney General, ministre de l'Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, M. Maneesh Gobin, a effectué une visite des lieux, aujourd'hui, à La Marie, Chaperon, pour faire le point sur l'impact des fortes pluies sur la production de pommes de terre dans la région centrale. L'objectif de la visite était également d'écouter les doléances des planteurs dont les champs ont été touchés par les récents excès de pluie.

Dans une déclaration, le ministre Gobin a fait ressortir que les planteurs présents lors de la visite, qui sont membres de l'Agricultural Development and Marketing Association (ADMA), cultivent principalement des pommes de terre, ainsi que des oignons et des carottes, entre autres. Il a souligné que la région a été fortement touchée en avril en raison de fortes précipitations sans précédent. Les planteurs ont subi des pertes car la majorité des semences de pommes de terre étaient déjà mises en terre et ont été emportées en raison des conditions climatiques défavorables, a-t-il déclaré.

De plus, il a indiqué que la plupart des pommes de terre qui pouvaient être récoltées étaient déjà pourries en raison de l'excès d'eau dans le sol tout en observant que certaines sont plus petites que la taille normale. M. Gobin a aussi concédé que les planteurs doivent parfois faire face à une dure réalité causée par de fortes pluies.

Par ailleurs, le ministre de l'Agro-industrie a indiqué que les membres de l'ADMA ont saisi cette occasion pour exprimer leurs doléances, telles que les problèmes de stockage auxquels ils sont actuellement confrontés à la chambre froide de l'Agricultural Marketing Board. Ils ont également fait une demande pour disposer d'un bureau dans un bâtiment dans la région, qui est sous la tutelle du ministère de l'Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire et qui n'est actuellement pas utilisé.

M. Gobin a donné l'assurance aux membres de l'ADMA qu'une visite des lieux sera incessamment effectuée dans ledit bâtiment pour voir comment il peut être aménagé en bureau, et que les prix facturés pour leurs produits seront revus. Il a également affirmé que le gouvernement continuera à soutenir et encourager la production locale de légumes.

Pour rappel, l'ADMA compte une soixantaine de membres qui cultivent environ 450 arpents de terre et produisent environ 12 000 tonnes de légumes par an. L'ADMA est devenue membre de la Chambre d'agriculture de Maurice en 2010.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X