Sénégal: Vidéos de Kilifeu - Y en marre prend ses distances

4 Août 2021

Dans un communiqué du mouvement « Yen a marre », il indique ne pas être responsable des actes du rappeur Kilifeu.

En effet, des vidéos du rappeur ont été publiées sur les réseaux sociaux et de graves accusations de trafic de visa et de corruptions s'en sont suivies.

« Le Mouvement Yen a marre a pris connaissance des vidéos diffusées par le site Leral.net les mercredi 28 juillet 2021 et ce lundi 02 Août 2021, mettant en cause Landing Mbessane SECK (Kilifeu), membre du mouvement, dans une affaire présumée de trafic de visas et de passeports diplomatiques », indique le document.

Par conséquent, souligne le document « en respect des procédures dans notre pays, la personne incriminée dans cette affaire, en l'occurrence, Kilifeu, bénéficie d'une présomption d'innocence. »

Toutefois, « tout acte posé par un de ses membres, en dehors de ses activités officielles, est considéré comme strictement personnel et ne saurait être imputé au mouvement », signale le mouvement.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X