Sénégal: L'Institut Diambars réfléchit à la mise en place d'une équipe féminine (Saêr Seck)

Saly-Portudal (Mbour) — Les dirigeants de l'Institut Diambars de Saly-Portudal (Mbour, ouest) sont en train de travailler à la mise en place d'une équipe féminine de football à l'instar de son partenaire l'Olympique de Marseille (OM).

"A l'Institut Diambars, nous sommes en train de réfléchir effectivement à la mise en place d'une équipe féminine de football, pourquoi pas. Ce n'est pas encore quelque chose de décider et d'acter, mais le jour où ce sera décidé, nous communiquerons avec nos partenaires pour savoir exactement ce qu'ils peuvent bien faire", a déclaré le président de Diambars Saër Seck.

Il s'exprimait mardi à l'occasion d'une conférence de presse commune avec le président de l'Olympique de Marseille (OM), l'espagnol Pablo Fernandez Longoria en visite au Sénégal.

Interpellé sur l'urgence de construire un stade répondant aux normes internationales dans un contexte où son équipe va jouer la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), Saër Seck a signalé que tous les grands stades déjà construits ou ceux en cours de réalisation sont à l'actif de l'Etat du Sénégal.

"J'espère que l'Etat va nous nous aider à construire le stade Fodé Wade sis à l'Institut Diambars. Cette question n'est pas anodine parce qu'elle est présente dans nos esprits et dans nos projets. Mais, pour faire un pour faire un projet de stade, il faut bien le préparer et non pas simplement l'évoquer ou le réaliser de manière effective", a souligné Seck.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X