Congo-Brazzaville: Partenariat - La Croix-Rouge congolaise appuie l'action humanitaire du gouvernement

Le président de la Croix-Rouge congolaise, Christian Sédar Ndinga, a présenté à la ministre des Affaires sociales et de l'Action humanitaire, Irène Mboukou-Kimbatsa, les capacités et opportunités d'action dans lesquelles la structure est disposée à accompagner les pouvoirs publics dans la gestion des catastrophes.

« Notre plan stratégique de développement précise notre intervention au côté du gouvernement dans la gestion des catastrophes, sur les possibilités de réduction des risques divers ayant un impact négatif sur les communautés », a expliqué le président de la Croix-Rouge congolaise, au sortir d'une entrevue avec la ministre des Affaires sociales et de l'Action humanitaire, le 3 août à Brazzaville. Les dégâts causés par le bouleversement climatique plonge, en effet, le pays dans certaines situations humanitaires difficiles comme les inondations qui emportent habitations et plantations agricoles en faisant des sans-abris, selon les saisons.

La Croix-Rouge congolaise a ainsi réitéré sa volonté d'agir au côté du gouvernement dans la préparation et les réponses aux catastrophes avec pour boussole: la cartographie des zones à risques du Congo, parmi lesquelles les localités environnantes du fleuve Congo et ses affluents(pour les inondations),ainsi que certains quartiers des grandes villes comme Brazzaville et Pointe-Noire. « Même si les catastrophes ont un caractère inopiné dans la mesure du possible nous avons des moyens de travailler pour les prévenir, afin de réduire leur impact quand elles surviennent », a fait savoir Christian Sédar Ndinga.

Au cours de l'entrevue avec la ministre des Affaires sociales et de l'Action humanitaire, les difficultés auxquelles la Croix-Rouge congolaise est confrontée ont également été évoquées. En dehors des compétences dont dispose la structure humanitaire, il lui faut des moyens concrets lui permettant de mener à bien ses actions.

Bien avant d'échanger avec la délégation de la Croix-Rouge congolaise, la ministre Irène Mboukou-Kimbatsa s'est entretenue avec l'ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin. Les deux personnalités ont passé en revue les différentes actions que la Chine compte mener en faveur des populations vulnérables du Congo.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X