Congo-Kinshasa: Kinshasa - Kabamba déplore la destruction des poubelles sur le boulevard du 30 Juin

La commissaire générale chargée de l'Environnement en appelle à la population kinoise pour intérioriser la vision du gouvernement provincial, particulièrement dans le domaine de l'assainissement, avec le programme « Kin Bopeto ».

La commissaire générale chargée de l'Environnement de la ville-province de Kinshasa, Laetitia Bena Kabamba, décrie des actes de vandalisme sur des poubelles placées le long du boulevard du 30 Juin, dans la commune de la Gombe. Elle a saisi cette occasion pour sensibiliser à la vision du gouvernement provincial, particulièrement dans le domaine de l'assainissement, avec le programme « Kin Bopeto ».

Pour Laetitia Bena Kabamba, Kinshasa Bopeto est une affaire de tous qui implique ainsi un changement de mentalités. Selon la commissaire générale chargée de l'Environnement, tout le monde a la responsabilité face à la gestion de ces poubelles implantées tant sur le boulevard du 30 juin que sur les autres artères et places de la capitale congolaise. « Ces poubelles ont une clé, elles ne peuvent être ouvertes que par les personnes commises à leur évacuation », a-t-elle dit. Et de regretter que des personnes mal intentionnées forcent les ouvertures afin de déposer de tas de déchets qui jonchent les alentours de ces poubelles. « Une façon de faire mauvaise presse aux efforts fournis par l'Hôtel de ville de Kinshasa », a-t-elle signifié.

La commissaire générale Bena Kabamba a, par ailleurs, rassuré que le gouverneur Ngobila, à travers son département ainsi que la coordination Kinshasa Bopeto, travaille pour la sensibilisation à la gestion et l'utilité des poubelles publiques. Elle a indiqué que des bourgmestres et chefs de quartiers sont également impliqués en vue de l'appropriation de cette vision du gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka.

Il est, en effet, rappelé que, sur instruction du gouverneur de la ville de Kinshasa, dans le cadre du programme Kinshasa Bopeto, les grandes artères de la commune de la Gombe ont été dotées de nouvelles poubelles publiques, en vue de permettre aux passants d'y jeter leurs déchets, dans le souci de garder propre cette municipalité. A ce jour, un constat amer se fait sur les artères où ces poubelles ont été placées. Sur le boulevard du 30 Juin, par exemple, des inciviques ont vandalisé ces poubelles sous prétexte qu'elles sont rarement vidées quand elles se remplissent. Cet acte peu recommandable, souligne des sources proches de l'Hôtel de ville, a occasionné l'exposition des ordures sur les trottoirs du boulevard, soumettant ainsi les passagers aux mauvaises odeurs. Toutefois, Le ministère provincial de l'Environnement, rappelle-t-on, a mis sur pied une brigade d'assainissement dénommée Unité spéciale pour la protection de l'environnement. Cette brigade est composée des officiers de police judiciaire avec mission de verbaliser et de sévir contre toute personne en flagrant délit contre l'environnement.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X