Angola: Le Président de la République de retour à Luanda

Luanda — Le Président de la République, João Lourenço, est arrivé à Luanda ce mercredi, après avoir effectué des visites d'Etat en Turquie, en Guinée et au Ghana.

A l'aéroport international "4 de Fevereiro", João Lourenço, qui a voyagé accompagné de la Première Dame, Ana Dias Lourenço, a été reçu par le vice-président de la République, Bornito de Sousa.

Au cours de son périple, qui a débuté le 27 juillet, en Turquie, la délégation présidentielle angolaise a travaillé sur le renforcement des relations politiques, diplomatiques, économiques et commerciales.

L'Angola et la Turquie ont décidé d'ouvrir des liaisons aériennes directes, à partir d'octobre, ainsi qu'une ligne de crédit, dans des conditions et des montants à définir.

En République de Guinée, les relations, qui ont été noués lors de la lutte de libération en Angola, se sont consolidées, avec la définition de voies pour l'avenir, à travers la signature de nouveaux instruments juridiques.

Au Ghana, dernière étape de la tournée, les questions économiques, y compris les questions d'investissement, ont été au centre des discussions, qui ont abouti à la signature d'accords bilatéraux.

Lors de son séjour au Ghana, pays situé en Afrique de l'Ouest, João Lourenço s'est entretenu en privé avec son homologue, Nana Akoufo-Addo, a assisté à la signature d'un protocole d'intention entre les deux pays, et a participé à un forum d'affaires et des investissements sur l'Angola.

Au forum des affaires, qui s'est déroulé au siège de la Zone de libre-échange continentale africaine, le Chef de l'État angolais a invité les hommes d'affaires du Ghana, d'Égypte, du Sénégal, du Nigéria, des Émirats arabes, présents à l'événement, à investir en Angola.

Durant son séjour à Accra, João Lourenço a rendu hommage au panafricaniste et père de l'indépendance du Ghana, Kwame Nkrumah, en déposant une couronne au mausolée érigé en sa mémoire.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X