Algérie: Décès à 67 ans du chercheur en archéologie Abdelkader Heddouche

Alger — Le chercheur en archéologie préhistorique, Abdelkader Heddouche, qui a contribué par ses réalisations scientifiques à la préservation du patrimoine culturel algérien, est décédé mercredi à l'âge de 67 ans, a-t on appris auprès de son entourage.

Né en 1954 à Thenia dans la wilaya de Boumerdès, Abdelkader Heddouche a occupé plusieurs fonctions, notamment comme directeur du Musée national du Bardo d'Alger (1989-1994) et directeur de l'Office du parc national de l'Ahaggar (Onpca,Tamanrasset).

Titulaire en 2010 d'un doctorat en archéologie préhistorique, Abdelkader Heddouche a marqué de son empreinte la préservation du patrimoine culturel par sa recherche exceptionnelle sur les monuments funéraires du Parc culturel de l'Ahaggar et sa contribution à l'élaboration du plan de gestion de ce site culturel.

Dans un message de condoléances adressé à la famille du défunt, Salah Amokrane, directeur national du Projet des parcs culturels algériens (Ppca) dont il était consultant pour l'élaboration du plan de gestion du Parc culturel de l'Ahaggar, a déploré "la perte d'un grand chercheur" dans le domaine de l'archéologie et de la préservation du patrimoine culturel national.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X