Maroc: Le discours du Trône, un modèle tourné vers l'avenir et le développement (Expert)

Rabat — Le discours de SM le Roi Mohammed VI à l'occasion du 22ème anniversaire de la Fête du Trône, a conçu un modèle à suivre pour se projeter vers l'avenir et le développement, a affirmé Tarek Atlati, président du Centre marocain des études et recherches stratégiques (CMERS).

M. Atlati qui était l'invité, mercredi, de l'émission matinale de la Radio d'information marocaine "RIM RADIO", a indiqué que le discours Royal a posé des jalons clairs dans le but de réaliser le développement durable, accélérer le décollage économique et de consolider le projet de société dans un contexte prometteur augurant d'une nouvelle étape.

Grâce à une vision proactive de cette nouvelle étape, le Souverain souhaiterait que le "Pacte national pour le développement" constitue un cadre de référence devant définir les principes et les priorités du pays en matière de développement et former le socle d'un pacte économique et social, propre à impulser une nouvelle révolution du Roi et du peuple, a précisé le président du CMERS.

A cet égard, il a souligné que le nouveau modèle de développement, auquel se sont associées les forces vives du pays (partis politiques, instances économiques, syndicales et sociales, structures de la société civile, et citoyens), n'est pas une "étape éphémère", mais plutôt un projet sociétal à long terme nécessitant un cadre de référence dans une conjoncture exceptionnelle.

Il a estimé que ce modèle de développement, qui vise à toucher à tous les aspects et tous les secteurs, ne doit pas être perçu selon une "logique politicienne", mais suivant une "logique de développement", éminemment sociale et économique, notant que sa mise en œuvre est une responsabilité nationale qui nécessite la mobilisation des potentialités de la Nation et l'implication de toutes ses compétences, ainsi que l'intensification des efforts de tous les acteurs, afin d'actionner les leviers du développement à tous les niveaux.

Concernant l'avenir des relations maroco-algériennes, M. Atlati a fait savoir que le discours Royal est une invitation explicite à surmonter tous les différends médiatiques et diplomatiques et ouvrir de nouvelles perspectives dans les relations bilatérales..

M. Atlati a expliqué que le discours Royal a été "direct et clair" dans le diagnostic des obstacles et des raisons de la fermeture des frontières entre le Maroc et l'Algérie, et dans le dépassement des prétextes inventés à un moment donné, afin de faire face à tous les défis auxquels les deux pays sont confrontés notamment dans un contexte régional exceptionnel.

Il a noté que Sa Majesté le Roi a souligné les dénominateurs communs ethniques et historiques liant les pays du Maghreb et qui peuvent servir de charpente pour former un bloc régional.

"Nous avons une opportunité historique pour reconstruire l'Union du Maghreb, sous une nouvelle forme, basée non pas sur des références politiciennes, mais sur une logique de développement adossée aux dimensions sociale et économique au service des intérêts des citoyens maghrébins", a-t-il conclu.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X