Guinée: Examens nationaux - « Tous les téléphones qui ont été saisis vont d'être incinérés » Ansa Diawara

C'est une déclaration du porte-parole du Ministère de l'éducation nationale et de l'alphabétisation au cours d'une interview qu'il a accordé à nos confrères de Star21 TV.

Lors des examens nationaux session 2020-2021 qui se sont déroulés du 22 juillet au 02 août 2021, des infractions ont été enregistrées par endroits. Elèves et surveillants, chacun a reçu sa part de gâteau en ce qui concerne les mesures prises en cas de fraude par le MENA.

Face aux dispositions prises, le porte-parole a précisé : « Côté élève, ce qui ont été pris dans ce cas de figure ont été renvoyés. Ça veut dire qu'ils n'ont pas leur examen. Deuxièmement, s'ils ont utilisé les téléphones Android par exemple, tous les téléphones qui ont été saisis vont d'être incinérés », a fait savoir Ansa Diawara.

En ce qui concerne les surveillants, il a dit : « Coté surveillants, ils ont été éliminés. La prime sur laquelle ils comptaient n'est plus là. Deuxièmement, dans trois ans, eux ils ne seront plus parmi nos surveillants au niveau des examens ».

Pour l'heure, les différents candidats de l'année académique 2020-2021 attendent toujours leurs résultats avec impatience.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X