Congo-Kinshasa: Covid-19 - Evaluation de la première phase de vaccination

La question a fait l'objet dernièrement à Kinshasa d'un atelier organisé par le Programme élargi de vaccination (PEV) sur la revue évaluative de l'action interactive de la première phase de vaccination du vaccin Astrazeneca.

L'atelier a permis aux différents participants de faire une analyse approfondie des activités de la vaccination avec les doses d'Astrazeneca. Durant les travaux, ils ont relevé des points forts et faibles de la première phase de vaccination. Ils ont aussi formulé des propositions en vue d'améliorer la seconde phase.

Dans le lot de recommandations formulées par les participants à l'issue de cette revue, on retiendra notamment la mobilisation de doses supplémentaires pour combler le besoin en vaccin Astrazeneca face à l'insuffisance de doses attendues pour permettre à ceux qui ont reçu la première piqûre de compléter leur vaccination et acquérir l'immunité totale; l'implication à travers une note circulaire de toutes les parties prenantes tant du côté du gouvernement que de la société civile et l'organisation des ateliers en présentiel afin de faciliter la participation active de toutes les parties prenantes.

Les experts en santé ont aussi convenu de la nécessité d'organiser une rencontre de définition des stratégies en se servant des avis et recommandations des groupes thématiques de travail. S'agissant de la suspension des activités vaccinales par manque de produit, la directrice nationale du PEV a rassuré que le pays a déjà pris des dispositions pour recevoir d'autres vaccins.

« Pour ceux qui ont reçu la première dose d'AstraZeneca, il y a un lot de vaccins qui arrive afin de permettre à ceux qui ont reçu la première partie de compléter leur calendrier vaccinal avec la seconde dose. Ces produits sont attendus dans les jours qui viennent », a t-elle indiqué. Il y a lieu de rappeler que plus de quatre-vingt mille personnes qui ont reçu la première injection, moins de 5% ont bénéficié de la deuxième dose de l'antigène.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X