Afrique: Un mois d'août marqué sous le sceau de la Sureté et de la Sécurité

La confédération Africaine de Football a lancé ce mercredi un atelier de formation en ligne consacré aux officiers de sécurité des clubs (CSSO) de 12 ligues du continent. Le programme bénéficiera à 360 officiers de clubs de première division de 12 Associations Membres de la CAF, dont le Sénégal et la Mauritanie sont les premiers participants.

Former 360 Officiers de Sureté et Sécurité des Clubs (CSSO) de 12 pays d'ici la fin du programme d'intervention qui court durant tout le mois d'août, c'est l'objectif que s'est fixé la CAF en organisant une série d'ateliers en ligne débutée ce mercredi.

Les participants à ce programme - des CSSO des ligues de première division ainsi que d'autres ligues - sont recommandés par chaque Association Membre (AM), en raison de 30 personnes sélectionnées par AM.

« La nécessité de ces ateliers de formation à la sûreté et à la sécurité est d'atteindre un public plus large et ainsi de changer rapidement la culture de sûreté et de sécurité à travers l'Afrique, tout en équipant les officiers en charge sur la façon d'exercer leurs fonctions de CSSO dans leurs clubs respectifs et dans la ligue », a confié Dr Christian Emeruwa, Chef de la Sureté et la Sécurité à la CAF.

La saison 2020-2021 des compétitions interclubs de la CAF a vu la participation des représentants sénégalais, notamment Teungueth FC en la Ligue des Champions de la CAF TotalEnergies et l'ASC Jaraaf de Dakar en Coupe de la Confédération de la CAF TotalEnergies. Comme le Sénégal, la Mauritanie a également qualifié deux clubs en compétitions africaines, le FC Nouadhibou et Tevra-Zeina, qui ont tous deux participer aux tours préliminaires des compétitions interclubs de la CAF.

Forts de ces performances et dans l'optique de renforcer les capacités du personnel de leurs clubs, le Sénégal et la Mauritanie ont présenté une trentaine de CSSO chacun. Ceux-ci participent à la séance inaugurale de la formation de deux-jours démarré ce jour afin d'enrichir leurs connaissances et être parés pour les évènements prochains.

Outre le Sénégal et la Mauritanie, dix autres pays sélectionnés par la CAF et la FIFA sont concernés par la formation, il s'agit du Sénégal, de la Mauritanie, du Maroc, du Bénin, du Cameroun, de la Tunisie, du Botswana, de l'Afrique du Sud, de la Tanzanie, de l'Ouganda, du Nigéria et du Ghana.

L'atelier est dirigé par des formateurs de la CAF en matière de sûreté et de sécurité avec la perspective de développer les capacités des CSSO participants sur la planification et les opérations des jours de match.

Le programme de la formation

4-5 août : Sénégal et Mauritanie

9-10 août : Maroc et Bénin

11- 12 août : Cameroun et Tunisie

13-14 août : Botswana et Afrique du Sud

26-27 août : Tanzanie et Ouganda

30-31 août : Nigéria et Ghana

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X