Afrique: 60 ans de coopération Côte d'Ivoire-Suisse - Un festival de films organisé pour promouvoir la culture des 2 pays

La coopération entre la Côte d'Ivoire et la Suisse date de 60 ans. Pour la célébration de la relation entre ces deux pays cette année et dans l'esprit de la fête nationale de la Suisse qui était prévue le dimanche 1er août, un festival de films a été organisé pour promouvoir les valeurs culturelles des deux nations.

L'ouverture dudit festival a eu pour cadre l'Ambassade de la Suisse sise à Abidjan-Cocody, dans la nuit du mardi 3 août 2021.

Laministre de la Culture et de l'Industrie des arts et du spectacle, Harlette Badou N'Guessan Kouamé, qui présidait la rencontre, s'est félicitée de cette initiative qui valorise le 7è art ivoirien. « Cadre idéal d'échange culturel, ce festival contribue à sa manière à la consolidation des liens d'amitié et de coopération qui nous unissent », a-t-elle souligné.

La représentante du gouvernement ivoirien a d'ailleurs apprécié la projection du film ivoirien « la Nuit des Rois » du réalisateur ivoirien Philippe Lacôte, à l'occasion de l'ouverture de l'évènement. Elle en a profité pour formuler « le vœu d'une collaboration culturelle plus accentuée » entre ces pays amis.

Situant l'enjeu de ce festival, l'ambassadeur de la Suisse en Côte d'Ivoire, S.E. Anne Lugon-Moulin, a expliqué que l'idée est de montrer aux publics ivoiriens, suisses et expatriés à Abidjan, dans le cadre de la célébration des 60 ans de relations bilatérales, quelques œuvres cinématographiques reconnues par différentes récompenses à l'international. Bien plus, il s'agit aussi de rassembler quelques personnalités, en raison des circonstances sanitaires liées au Covid-19, pour partager un moment de convivialité, dans l'esprit de la fête nationale de son pays.

Ainsi, la projection de quatre productions sera au menu. Le mercredi 4 août à partir de 19 heures, le film intitulé « Hyènes » du réalisateur sénégalais, Djibril Diop Mambéty, sera sur les écrans. Le lendemain, le public aura droit au court-métrage « La Femme et le TGV » du Suisse Timo Von Gunten ainsi qu'au film emblématique ivoirien « Bal Poussière » du réalisateur ivoirien, Henri Duparc.

La dernière journée, le 6 août, ce sera au tour du film pour enfants « Ma vie de Courgette » du réalisateur suisse Claude Barras. Les différentes productions lors de ce festival seront projetées sur différents sites à Abidjan, du 3 au 6 août 2021.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X